Ecoutez Radio Sputnik
    Conor McGregor

    The Independent: le silence sur le racisme de McGregor a conduit à une bagarre scandaleuse

    © AP Photo / Gregory Payan
    Société
    URL courte
    311179

    Compte tenu que les responsables de l'Ultimate Fighting Championship (UFC) ont à plusieurs reprises fermé les yeux sur les déclarations racistes et islamophobes de Conor McGregor, il n'y a rien d'étonnant à que son combat contre Khabib Nurmagomedov se soit soldé par une bagarre d'ampleur, écrit le quotidienne britannique The Independent.

    Annoncé comme le plus grand événement de toute l'histoire de l'UFC, le combat entre l'Irlandais Conor McGregor et le Russe Khabib Nurmagomedov a fini par une grande bagarre qui est toujours discutée par les amateurs de ce sport et les médias.

    Bien que l'athlète russe ait été le premier à sortir de l'octogone pour en venir aux mains avec l'équipe de son adversaire, cela n'a surpris personne car depuis longtemps l'UFC a alimenté le conflit entre les sportifs et entre ceux qui les soutenaient, estime Assed Baig, journaliste indépendant dont l'article est publié par The Independent.

    Ainsi, M.Baig rappelle plusieurs cas où l'athlète irlandais provoquait par son comportement et ses déclarations racistes et islamophobes son adversaire. Par exemple, début avril, il a jeté une barrière métallique dans un bus avec le Russe et son équipe. Bien que deux membres de cette dernière ait été blessés, l'UFC n'a aucunement réagi à cet incident.

    À la conférence de presse qui précédait le combat, l'Irlandais a insulté plusieurs fois Khabib Nurmagomedov et des membres de sa famille. Sachant que le Russe était un musulman pratiquant, il lui proposait de boire du whiskey et l'a traité de «salope» et «imbécile» après qu'il a refusé de le faire. Toutes ces insultes, explique M.Baig, font partie de l'image de la confrontation avec son adversaire que l'Irlandais maintient soigneusement pour que l'intérêt du public soit encore plus grand.

    Khabib Nurmagomedov restait toujours calme et ne rétorquait jamais à son adversaire. Malgré le fait que les propos de ce dernier aient été considérés comme insultants par des milliers de musulmans partout dans le monde, l'UFC continuait à fermer les yeux sur le comportement de l'Irlandais.

    «Nurmagomedov est considéré comme un héros par la jeunesse musulmane à travers le monde et aux yeux de beaucoup de gens ce qui s'est passé après le combat ne fera que renforcer sa réputation de guerrier», estime M.Baig.

    À la différence de McGregor, le combattant russe a déjà présenté ses excuses en disant qu'il avait réagi lorsque sa religion, sa culture et sa famille avaient été insultées. Dans ces conditions, insiste M.Baig, l'UFC n'est plus en mesure de punir Nurmagomedov pour son comportement et de récompenser McGregor pour le sien.

    «Oui, ses actions [de Nurmagomedov, ndlr] n'étaient pas professionnelles, mais l'UFC est en partie responsable de la dégradation du sport et du fait qu'elle donne la priorité au bien-être de ses combattants et ferme les yeux sur le racisme. Si Nurmagomedov est puni, il faut tenir compte du fait qu'il vit dans un monde où règne l'islamophobie et que même son employeur ne veut pas le protéger», conclut l'auteur.

    Pour rappel, le Russe Khabib Nurmagomedov, âgé de 30 ans, a conservé ce samedi son titre des poids légers grâce à un étranglement arrière sur Conor McGregor lors de l'UFC 229, l'Irlandais s'est incliné par soumission au 4e round.

    Originaire du Daghestan, Khabib Nurmagomedov est pour l'instant invaincu en 26 combats, dont huit victoires par KO et huit par soumission. Il ajoute désormais à son compteur une victoire de plus par soumission.

    C'est en revanche la quatrième défaite de la carrière de McGregor, qui n'avait plus disputé de combat de MMA depuis près de deux ans.

    Lire aussi:

    Le père de Nurmagomedov a promis de «sanctionner» son fils pour sa bagarre après le combat
    Victoire du Russe Nurmagomedov: «Poutine a téléphoné et m’a félicité en personne»
    L’UFC annonce le sort de Khabib Nurmagomedov après sa bagarre contre Conor McGregor
    Tags:
    Khabib Nurmagomedov, Conor McGregor, Irlande, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik