Ecoutez Radio Sputnik
    caracat

    Quel est ce félin rare qui coûte plusieurs milliers d’euros? (photos, vidéos)

    CC0 / kataleyacat.ru / Caracat
    Société
    URL courte
    Nadine Gordienko
    3131

    Issu d’un croisement entre un caracal sauvage et un chat abyssinien, le caracat, qui a vu le jour pour la première fois dans un zoo moscovite, se trouve dans la liste des chats les plus rares et les plus chers du monde. Son éleveur décrit pour Sputnik les particularités de cette race qui fait débourser des milliers d’euros à ses acheteurs.

    Né pour la première fois dans le zoo de Moscou en 1998, le caracat est un chat hybride, issu d'un croisement entre un caracal sauvage et un chat abyssinien. Les félinologistes affirment que le caracat est l'un des chats les plus chers et les plus rares du monde.

    «Un chat, se promenant librement sur le territoire du zoo moscovite, s'est niché dans le pavillon du caracal. De leur union est né le premier chaton du caracat», explique Irina Nazarova, spécialiste en félinologie et propriétaire du centre d'élevage Kataleya, au micro de Sputnik.

    Puis, le caracat est apparu volontairement dans un centre américain d'élevage, cependant le programme d'élevage a rapidement dû être arrêté à partir de la deuxième génération, le processus étant coûteux et complexe, raconte la spécialiste.

    Le 4 juillet, 2014 est un jour important dans l'histoire du centre d'élevage Kataleya, où deux chatons caracat sont apparus, devenant par la suite les fondateurs de la population de caracat en Russie et en Europe, poursuit Irina. Selon elle, aujourd'hui Kataleya compterait 85 caracats.

    Il ne faut pas être un expert pour distinguer ce félin de ses congénères.

    Ces chats peuvent atteindre 50 centimètres de hauteur et peser jusqu'à 15 kilogrammes. Les caracats de première génération ont des oreilles noires distinctives, de longues griffes acérées et ils «crient» au lieu de miauler. Mais ces traits disparaissent à la deuxième génération.

    «Le caracat a une apparence unique, comme si un chat sauvage des steppes venait se réchauffer à vos genoux», explique avec beaucoup d'affection Mme Nazarova.

    «La personne qui ne s'y connaît pas peut être non seulement attirée mais aussi effrayée par son apparence mais à tort car le caracat est le chat le plus affectif de tous ceux qui sont connus à ce jour et c'est l'avis de la plupart des maîtres», souligne Irina.

    Ce félin est parfois baptisé chien-chat car par son comportement et ses habitudes il est plus proche du chien que du chat.

    «Il ne sort pas ses griffes en jouant, aime se promener en laisse et rapporter un ballon dans sa bouche. Ce qui est particulièrement remarquable, c'est que le caracat est très attentif, émotionnel et fin. Son amour et son attention embrasse tous les membres de la famille et le caracat ne sera jamais comme un "chat qui se promène tout seul". Il cherche toujours la compagnie de l'homme et sait le remercier pour toute attention envers lui», révèle Mme Nazarova des habitudes du félin.

    Le fait que les poils de ce chat ne provoquent aucune allergie est également son autre atout.
    Les relations entre les caracats et les enfants sont aussi un sujet à part.

    «Je citerai les propos de nos clients pour être objective. 80% de nos clients sont des familles avec les enfants de plus de deux ans. Pour l'heure, aucune plainte n'a été reçue. Au contraire, on nous dit souvent que le caracat est une bonne parfaite pour les bébés. […] L'expérience montre qu'il suffit de moins de sept jours pour que le caracat devienne un ami», affirme Irina en souriant.

    Pour Mme Nazarova, les chats c'est une véritable passion tandis que les caracats sont devenus «l'amour et l'affaire de sa vie». Bien sûr, dans son centre on retrouve également d'autres races de chats, mais ce sont les caracats qui se distinguent de la concurrence.

    Elle reconnait toutefois que s'occuper des chats, quel que soit leur race, n'est pas une chose facile. Ce métier nécessite beaucoup de patience.

    «Un véritable éleveur c'est celui qui est capable d'être à côté de ses poulains 24 heures sur 24, sept jours sur sept. La difficulté réside dans le choix: moi ou mon travail. Le reste c'est une question de professionnalisme», souligne-t-elle.

    Par ailleurs, il ne suffit pas d'aimer les chats pour pouvoir s'offrir un caracat, car il s'avère être un «objet de luxe» avec des prix salé allant jusqu'à plus de 5.000 euros.

    «Comme tous les objets de luxe, le caracat occupe sa propre place à part sur le marché. Tout comme les fourrures, les automobiles et les diamants. Ceux qui aiment les beaux objets ont toujours été présents sur le marché quelles que soient les conditions économiques. La vrai différence est que le caracat est un être vivant, même s'il est luxueux», explique Mme Nazarova.

    Selon elle, ceux qui veulent se procurer ce félin royal n'ont pas seulement les moyens financiers mais aiment tout particulièrement ces créatures gracieuses.

    «Le choix du chat, c'est comme le choix de son compagnon. Il doit être honnête et conscient. Il faut prendre en considération votre mode de vie et votre caractère: si vous aimez le silence et la tranquillité, il faut opter pour des chats de "canapé". Si vous êtes actifs, regardez les chats avec le même caractère actif. Je peux juste pour résumer dire que même si cela peut paraître étrange, le caracat c'est le chat qui sait s'adapter au caractère et au mode de vie de son maître», a-t-elle conclu.

    Lire aussi:

    Victoria's Secret Fashion Show 2018: ces jeunes filles vont enflammer le podium (photos)
    Une de ces 30 beautés deviendra la Miss France 2019 (photos sensuelles)
    Condamné à l’euthanasie, un chat trisomique retrouve une famille (photos)
    Tags:
    élevage, beauté, vidéo, félins, chats, animaux, photo, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik