Société
URL courte
1016
S'abonner

Après avoir vécu plusieurs années dans la région de Vologda avec sa femme russe et leurs petits jumeaux, le supposé prince nigérian Gabriel Segun Ajayi, âgé de 32 ans, y a subitement décédé, les causes méconnues de sa mort ayant provoqué l’ouverture d’une enquête.

Gabriel Segun Ajayi, 32 ans, supposé prince nigérian, est décédé dans la ville russe de Tcherepovets, où il habitait depuis plusieurs années avec sa femme russe Natalia Vedenina, selon des médias locaux.

Natalia, 50 ans, a confirmé la mort de son mari. D'après elle, il est décédé d'une crise cardiaque dans la nuit du 12 au 13 octobre dans une boîte de nuit. Natalia a expliqué que son mari ne prenait pas de médicaments et ne se plaignait jamais de douleurs au cœur.

La police a déclaré que bien qu'il n'y ait aucun signe pouvant laisser penser à un crime dans cette affaire, une autopsie serait menée pour établir la cause du décès.

D'après les dires du couple, Gabriel Segun Ajayi est un prince héritier d'une tribu nigériane où son père est roi. Gabriel aurait survécu à plusieurs attentats alors qu'il habitait au Nigeria et a quitté son pays et refusé le trône parce qu'il n'était pas d'accord avec les conditions de vie du peuple, selon une amie de la famille qui a accordé un entretien à Sputnik. Cependant, ces informations ne sont pour le moment pas confirmées par le comité d'enquête de Tcherepovets.

L'histoire de leur relation est assez surprenante. Natalia et Gabriel se sont rencontrés sur le Net et ont communiqué pendant plusieurs mois avant de se voir en vrai. Ni la différence d'âge ni la distance n'ont posé un quelconque obstacle au couple qui s'est marié et, en juillet 2017, a eu des jumeaux. Le Nigérian est devenu en Russie orthodoxe et se rendait souvent à l'église avec sa femme. Cependant, il n'est pas arrivé à s'habituer au froid russe.

Gabriel sera enterré à Tcherepovets mais ses parents ne pourront pas s'y déplacer.

Lire aussi:

Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Tags:
décès, prince, Nigeria, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook