Société
URL courte
639
S'abonner

Les prédictions de Stephen Hawking sur l’arrivée imminente de «surhumains» avec des codes ADN modifiés ont suscité une polémique animée dans le monde scientifique. Un chercheur américain explique à Sputnik s’il faut avoir confiance en la science et si l’arrivée de «surhumains» était un risque pour l’humanité.

«Nous ne devons pas parler de la science avec de la peur», a déclaré au micro de Sputnik Tyler Allen, un chercheur de l'Université de Duke, en commentant les réflexions de Stephen Hawking sur l'arrivée de «surhumains».

Selon M.Hawking, grâce aux progrès de la génétique, les scientifiques seraient bientôt en mesure de créer des êtres dotés d'une mémoire améliorée, d'une résistance accrue aux maladies, d'une meilleure intelligence et d'une meilleure espérance de vie. Pour sa part, ces êtres-là représenteront une menace pour l'humanité.

De son côté, Tyler Allen avertit que l'arrivée d'êtres avec des capacités supérieures brisera la société en deux parties où l'une d'elle sera dominatrice.

«Théoriquement, dans un avenir assez proche, il y aura probablement la possibilité de modifier génétiquement des individus afin de créer des "surhumains", ayant des caractéristiques modifiées, ce qui leur permettra d'être potentiellement plus intelligents, plus forts et plus rapides», a-t-il affirmé.

Néanmoins, le chercheur souligne que cette perspective n'est pas encore pour demain.

«Pour l'heure, aucun pays civilisé n'a encore effectué d'essais génétiques sur les humains. Étant une société globale, nous devons nous réunir et discuter ensemble des moyens de régularisation de l'éventuelle possibilité de s'ingérer dans le génome humain», a-t-il poursuivi.

Finalement, le spécialiste s'est prononcé en faveur du développement de la science en appelant à lui faire confiance.

«Je pense que nous ne devons pas avoir peur des découvertes scientifiques. Nous devons nous rendre clairement compte des conséquences de nos inventions afin que les découvertes scientifiques servent à une bonne cause. Il est également important de ne pas seulement prendre en considération l'état actuel des choses mais de regarder de l'avant pour les décennies à venir», a-t-il conclu.

Lire aussi:

Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Le 14-Juillet version Covid sur la place de la Concorde comme si vous y étiez
Une banderole anti-Macron survole la cérémonie militaire du 14 juillet – vidéo
Tags:
crainte, avenir, humanité, chercheurs, science, Stephen Hawking
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook