Société
URL courte
437
S'abonner

Cherchant à rendre le processus d’apprentissage plus attractif pour ses élèves, une enseignante américaine a décidé d’évaluer leur travail par des mèmes. Partagée sur les réseaux sociaux, sa méthode jouit d’une grande popularité sur la Toile.

Ainee Fatima, âgée de 27 ans, est enseignante dans une école secondaires aux États-Unis. En vérifiant les travaux de contrôle de ses élèves, elle a trouvé un nouveau moyen de leur donner des notes. Ainsi, elle a opté pour des mèmes dans l'espoir de faire passer un message plus parlant à ses élèves et de leur montrer ses sentiments au moment de la correction.

​Dans une petite vidéo, publiée sur Twitter, on la voit coller un sticker avec un élève qui selon l'expression du visage semble ne rien comprendre.

«J'aime bien mettre des notes avec mes nouveaux stickers», a-t-elle affirmé.

Son tweet a été largement partagé par les internautes.

Dans une interview accordée à BuzzFeed News, Ainee Fatima a expliqué qu'elle avait été triste en corrigeant des copies. Elle voulait que ses élèves voient son expression de visage.

«J'ai donné cela aux enfants et ils ont commencé à rigoler. Il a fallu quelques minutes pour les calmer. Certains élèves étaient tristes s'ils ne voyaient pas de stickers dans leurs cahiers», a-t-elle ajouté.

Lire aussi:

Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
La plus grande économie d’Europe au seuil d’une puissante vague de faillites
Tags:
Internet, notes, élèves, école, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook