Société
URL courte
605
S'abonner

Les fortes pluies et les grêlons de la taille d’une balle de tennis, qui se sont abattus sur la capitale italienne, ont entraîné d’importantes perturbations. Les habitants locaux et les touristes partagent sur les réseaux sociaux les photos du désastre.

Des pluies diluviennes accompagnées de grêle se sont abattues sur Rome dimanche. La maire de la ville, Virginia Raggi, a présenté ses excuses sur son compte Facebook pour les perturbations qu'a connues la capitale.

La nature déchaînée a entraîné la fermeture de six stations de métro, principalement à l'est de la capitale italienne. Plusieurs rues ont été inondées, le niveau de l'eau atteignant un mètre sur la via Palmiro Togliatti, situé en banlieue.

​Nombreux ont été les automobilistes qui se sont retrouvés bloqués dans leurs véhicules à cause des précipitations alors que des grêlons de la taille d'une balle de tennis sont tombés sur différents quartiers de Rome.

L'eau s'est infiltrée à l'intérieur de la Basilique Saint-Sébastien-hors-les-Murs, atteignant 1,5 mètre à l'intérieur de l'édifice.

Le métro a repris son fonctionnement normal ce lundi. Le trajet de plusieurs bus a été modifié alors que de nombreux passages souterrains restent toujours fermés en raison des inondations.

Lire aussi:

Interpellé à 249 km/h sur l'autoroute, il explique être prêt à tout pour respecter le couvre-feu
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
pluie, inondation, nature, Rome, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook