Ecoutez Radio Sputnik
    Telephone

    Un Turc délaissé passe 45.210 appels à la police en un an

    CC0 / Alexas_Fotos
    Société
    URL courte
    213

    En Turquie, un homme qui essayait de trouver du réconfort auprès de la police en l'appelant 100 fois par jour, risque cinq ans de réclusion criminelle.

    Seref Can, un habitant d'Istanbul, a été arrêté pour avoir appelé la police 45.210 fois en un an, annonce le quotidien Daily Sabah.

    De mai 2017 à mai 2018, ce Stambouliote a passé tous les jours 100 appels téléphoniques à la police, demandant à l'opérateur de lui parler. L'homme sera jugé pour avoir empêché la police de s'acquitter de ses obligations professionnelles.

    Lors de son interrogatoire, Seref Can, âgé de 55 ans, a déclaré qu'il appelait la police pour pouvoir parler avec quelqu'un.

    «J'ai divorcé il y a près de deux ans. Je buvais constamment et appelais la police parce que je souffrais de dépression et de solitude», a-t-il expliqué.

    L'homme a reconnu sa faute, s'est repenti et a promis de ne plus recommencer.

    Il risque néanmoins cinq ans de prison.

    En février, il a été annoncé qu'un Japonais au chômage avait été arrêté pour avoir appelé 159 fois en 90 minutes le service public de l'emploi sans prononcer un mot. Les internautes qui ont évoqué cette information ont attribué ce comportement à une timidité maladive.

    Lire aussi:

    PSQ: «On veut une police de policiers et non pas une police de politiciens»
    La police finlandaise ouvre le feu contre un homme armé à Helsinki
    Solitude: avantages ignorés ou maladie qui tue en silence?
    Tags:
    appel, police, Istanbul
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik