Ecoutez Radio Sputnik
    Un passager à l'aéroport

    Un homme accusé de harcèlement: Trump dit que «c’est correct de tripoter les femmes»

    © Sputnik . Evgeny Biyatov
    Société
    URL courte
    3211

    Un Américain, originaire de Floride, a été arrêté pour avoir commis des attouchements sur une passagère dans un avion. Arrêté, il a donné comme justification au fait d’avoir agressé cette femme une citation du Président américain qui aurait, selon lui, dit qu’il était «c’est correct de tripoter les femmes».

    Bruce Michael Alexander, un passager d'un vol qui reliait dimanche Houston à Albuquerque, aurait deux fois touché les seins d'une femme assise devant lui, selon les pièces de son dossier judiciaire dont ABC News a eu connaissance.

    Selon le procès-verbal, la femme, dont l'identité n'a pas encore été rendue publique, a déclaré aux autorités qu'elle pensait que le premier contact avait pu être accidentel, mais qu'elle croyait que le second ne l'était pas.

    L'homme aurait commencé à toucher la femme de manière inappropriée après qu'elle s'était assoupie. Lorsqu'il l'a touchée pour la deuxième fois, comme l'indiquent des documents du tribunal, «elle s'est levée, s'est retournée et a dit au passager derrière elle qu'elle ne comprenait pas pourquoi il pensait que cela ne posait pas de problèmes et qu'il devait s'arrêter.»

    Le personnel de cabine aurait ensuite proposé un autre siège à la passagère.

    Le député Leonid Sloutski. Photo d'archive
    © Sputnik . Alexander Natruskine
    Peu après l'atterrissage, Alexander a été arrêté parce que ses mains correspondaient à la description fournie par la victime — «de gros doigts velus et des ongles sales.»
    Après avoir été menotté, Alexander a dit aux policiers que «le Président des États-Unis a dit que c'était correct de tripoter les femmes».

    L'homme de 49 ans a été inculpé de harcèlement sexuel et passera en audition préliminaire mardi prochain.

    Lire aussi:

    Harcèlement au travail: «elles se taisent et encaissent ou font la démarche de partir»
    Prêcheur saoudien: les femmes elles-mêmes «sont la cause du harcèlement»
    Le roi des Pays-Bas parle de son travail secret
    Tags:
    avion, harcèlement sexuel, passager, Houston, Floride, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik