Ecoutez Radio Sputnik
    Un soutien-gorge

    Pour faire carrière dans les médias, une journaliste diminue… ses seins (photos)

    CC0 / Klaus Hausmann
    Société
    URL courte
    2410

    La journaliste latino-américaine Natalia Jersonsky a décidé de subir une plastie mammaire de réduction pour qu’on la prenne au sérieux et, de son propre aveu, «que ses fans la regardent dans les yeux quand elle parle».

    Une jeune journaliste sportive de la filiale argentine d'ESPN, Natalia Jersonsky, plus connue sous le nom de Nati Jota, a subi une réduction mammaire afin qu'on la prenne plus au sérieux dans son travail, relate le journal The Mirror.

    L'opération s'est soldée par un succès et la journaliste se rétablit promptement, ont souligné les médecins.

    Selon The Mirror, Mme Jersonsky a révélé avoir été victime d'intimidation à l'école, d'abord pour avoir eu «une poitrine plate», puis pour avoir eu «une poitrine trop grande».

    «Pendant que mes copines rêvaient de chevaliers en armure brillante, moi je priais pour que mes seins deviennent plus grands… Faites attention à ce que vous souhaitez», a-t-elle plaisanté.

    Mme Jersonsky est également passée sur le billard pour des raisons de santé, en expliquant que la taille de sa poitrine lui avait causé des maux de dos importants au fil des années. En outre, «je veux que les gens me regardent dans les yeux quand je parle», a-t-elle expliqué.

    Mme Jersonsky, qui présente l'émission ESPN Redes, destinée aux adolescents, a remporté le prix très convoité Martin Fierro Digital plus tôt cette année après avoir été reconnue comme l'une des personnes les plus influentes sur Twitter.

    Lire aussi:

    Victoria's Secret Fashion Show 2018: ces jeunes filles vont enflammer le podium (photos)
    Une de ces 30 beautés deviendra la Miss France 2019 (photos sensuelles)
    Des jeunes filles posent seins nus avec des ananas, la Toile s’en délecte (photos)
    Tags:
    société, seins, Argentine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik