Ecoutez Radio Sputnik
    Grèce, image d'illustration

    Un séisme aurait déplacé une île grecque

    © NatasaInsightMagazine
    Société
    URL courte
    0 25

    Le tremblement de terre de magnitude 6,4 qui a frappé jeudi dernier près des côtes grecques a fait se déplacer l’île de Zakynthos de trois centimètres, observe un expert de l’Institut de géodynamique grecque.

    L'île grecque de Zakynthos s'est déplacée d'au moins trois centimètres suite au violent séisme qui a secoué l'ouest de la Grèce dans la nuit du 25 au 26 octobre, a affirmé Athanasios Ganas, directeur de recherches à l'Institut de géodynamique à l'Observatoire national d'Athènes, dans une interview accordée au quotidien grec Ta Néa.

    Le séisme de magnitude 6,4 a été fortement ressenti dans la capitale Athènes, ainsi qu'en Italie, à Malte, en Albanie et en Libye.

    Le chercheur explique que la conclusion concernant le déplacement de l'île vers le sud-ouest a été tirée à partir des images satellites prises par l'Agence spatiale européenne. Le tremblement de terre s'est produit dans la partie ouest de l'arc égéen de discontinuité tectonique. C'est à cet endroit que les plaques africaine et eurasienne convergent et se déplacent dans des directions opposées.

    L'épicentre du séisme était situé en mer Ionienne, à une cinquantaine de kilomètres au sud de l'île de Zakynthos (Zante) et à 14 km de profondeur, a indiqué l'Institut de géodynamique d'Athènes.

    D'importantes fissures sont apparues sur le port de Zakynthos, mais les autorités ont fait savoir que son activité n'était pas affectée.

    Zakynthos a été dévastée en 1953 par un tremblement de terre de magnitude 6,8 qui avait totalement détruit la principale ville de l'île.

    Lire aussi:

    Séisme, test nucléaire, trous dans le sol: ces réalités sismologiques peu connues
    Un séisme de magnitude 6,3 frappe l’île indonésienne de Lombok
    La station balnéaire turque de Bodrum s’est rapprochée de la mer grâce au séisme
    Tags:
    île, séisme, Zakynthos, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik