Société
URL courte
181
S'abonner

Devançant plusieurs médias turcs influents, l’agence Sputnik Turquie figure parmi les 10 sites internet les plus visités en Turquie, selon les données de la société internationale Gemius spécialisée dans l’analyse et les études statistiques du comportement des utilisateurs des réseaux sociaux.

Le nombre de connexions au site Sputnik Turquie à partir d'appareils mobiles et d'ordinateurs permet à l'agence de prendre la neuvième place dans le classement des sites internet les plus fréquentés en Turquie. Elle obtient ainsi de meilleurs résultats que les médias turcs Ihlas, Ahaber, TGRT Haber, Akşam, Star, Takvim, Dunya, Turkiyegazetesi ou encore Bloomberg HT, indique la société internationale Gemius.

En outre, Sputnik Turquie devance l'un des plus influents quotidiens turcs, Cumhuriyet, par le nombre de ses visiteurs se connectant à partir de leurs appareils mobiles.

«La sphère médiatique en Turquie se développe d'une manière très dynamique et se distingue par un niveau de concurrence très élevée. Nous avons toutefois remporté de nombreux succès. Sputnik Turquie les doit à la vitesse avec laquelle elle diffuse les actualités, à l'exactitude des informations publiées et à leur diversité», a souligné le rédacteur en chef de Sputnik Turquie, Mahir Boztepe.

Selon lui, ce média se distingue sensiblement des autres portails d'information turcs par son contenu, à savoir des infographies uniques, des pages interactives ou encore des actualités sous forme de vidéos.

«Nous couvrons l'actualité régionale et internationale tout en évitant les titres et les clichés trompeurs qui ennuient les lecteurs turcs», a résumé Mahir Boztepe.

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Macron «obsédé par le grand remplacement»?
Ankara condamne la résolution du Sénat français sur le Haut-Karabakh
Tags:
internautes, Internet, agence de presse, contenu, concurrence, classement, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook