Société
URL courte
6014
S'abonner

Alors que des pêcheurs irakiens ont découvert des milliers de carpes mortes flottant à la surface de l’Euphrate, dans la province de Babil, au sud de Bagdad, la population exprime ses craintes quant à une contamination possible des eaux du fleuve.

Des milliers de carpes ont été retrouvées mortes dans l'Euphrate, dans la province de Babil, au sud de Bagdad. Cet incident a notamment suscité des craintes des habitants de la région sur la qualité des eaux du fleuve.

Bien que la cause du phénomène n'ait pas encore été déterminée, un responsable local de l'agriculture, Safaa al-Junaibi, estime qu'il a pu être provoqué par une surpopulation dans les viviers de pisciculture et la propagation rapide de maladies bactériennes.

Un habitant, Hussein Faraj, qui a repêché des cadavres de carpes, a déclaré qu'on avait laissé entendre que la pollution de l'eau aurait pu contribuer à cet incident.

«Certains disent que c'est à cause d'une maladie, d'autres que c'est à cause de produits chimiques», a dit Faraj, cité par Al Araby.

«Nous attendons une solution du gouvernement ou des analyses de l'eau. Nous craignons que l'eau ne nous empoisonne dans les prochains jours», a-t-il partagé.

Les images prises à Musayyib, dans la province de Babil, montrent de larges bandes de carpes gisant dans des filets. Sur les images filmées par des drones, on peut également voir des poissons morts flottant à la surface de l'Euphrate.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
rivières, eau, pollution, poisson, animaux, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook