Ecoutez Radio Sputnik
    Une école

    Vidéo: victime d’insultes racistes, un prof a frappé un élève. Le Web se mobilise pour lui

    CC0 / StockSnap
    Société
    URL courte
    9144

    Alors qu’un professeur de musique dans un lycée américain a frappé un élève lui lançant des insultes à caractère raciste, le traitant notamment de «nègre», des fonds ont été récoltés pour défendre sa cause à hauteur de plusieurs dizaines de milliers de dollars, un chiffre encore en augmentation.

    L'incident filmé avec un portable et largement partagé sur les réseaux sociaux a eu lieu vendredi dans un lycée de Californie pendant un cours de musique.

    Un professeur de musique, Marston Riley, a demandé à un élève de quitter la classe en raison d'une tenue vestimentaire inappropriée. Cependant, le lycéen n'a pas obéi et, au lieu de cela, s'est mis à insulter l'homme en le traitant de «nègre» et en jetant sur lui un ballon de basket, relatent des médias locaux.

    Face au comportement de l'élève, le professeur a perdu son sang-froid et s'est mis à frapper l'adolescent. Le lycéen a été brièvement hospitalisé pour des blessures légères, selon un communiqué des services du shérif du comté de Los Angeles.

    Quant à Marston Riley, il a été arrêté pour violences sur mineur. Ayant payé une caution, la police l'a relâché samedi avant sa comparution devant le tribunal prévue pour le 30 novembre.

    Cependant, une de ses amies a eu l'idée de lancer de récolter des fonds visant à payer ses frais de justice avec un objectif de 50.000 dollars. En trois jours, des internautes ont réuni plus de 75.000 dollars, un chiffre augmentant toutes les heures.

    De nombreuses personnes ont également manifesté via des réseaux sociaux leur soutien au professeur en soulignant qu'il avait été poussé à bout.

    Lire aussi:

    Ce chien chantonne Toxic de Britney Spears et fait le buzz (vidéo)
    Radio Sputnik: Les infos du 16 février 2018!
    Plusieurs morts et blessés dans la fusillade dans un lycée au Texas
    Tags:
    école, Californie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik