Société
URL courte
103
S'abonner

Un Moscovite, qui avait décidé de recourir à un moyen insolite pour chasser les cafards, a fini par être hospitalisé.

Un Moscovite a reçu des brûlures graves alors qu'il essayait d'éliminer un cafard, annonce le journal Rossiïskaïa Gazeta.

Selon le héros malheureux de cette histoire, il y a quelques jours, il a vu dans sa cuisine un gros cafard roux. Au lieu de se servir d'une pantoufle pour l'écraser, comme tout un chacun, il a décidé de recourir à un moyen plus radical: son briquet. S'étant muni d'une recharge de gaz, le courageux chasseur de cafards a allumé cette dernière. La petite déflagration qui s'en est ensuivie, lui a aussitôt fait oublier l'existence du nuisible orthoptère.

Notre brave a eu les mains brûlées.

Il a été hospitalisé et opéré d'urgence dans un centre médical de Moscou. Au bout de quelques jours de soins, le Moscovite a quitté l'hôpital sain et sauf.

Lire aussi:

Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Contrat du siècle»: après les rodomontades macronistes, le temps de la sortie de l’Otan?
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
Moscou, brûlures, cafards
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook