Ecoutez Radio Sputnik
    Des chuassures

    Une reine de beauté se voit emprisonnée pour séquestration et chantage

    © Sputnik . Yekaterina Chesnokova
    Société
    URL courte
    312

    Le propriétaire d’une bijouterie à Istanbul a été séquestré, obligé de se déshabiller et extorqué de 35.000 euros. Pour cet éventail de crimes, la mannequin turque Sibel Demiral, qui avait remporté le concours de beauté Miss Eurasia en 2016, et ses complices ont été condamnés à 13 ans de réclusion.

    La Miss Eurasia 2016, la mannequin turque Sibel Demiral, passera les 13 prochaines années en prison, informe The Daily Mirror. La jeune femme de 25 ans et ses complices ont été reconnus coupables de séquestration, d'extorsion et d'infractions de fraude par carte de crédit.

    L'ex-Miss Eurasia a été arrêtée à la suite de la plainte du propriétaire d'une bijouterie à Istanbul qui l'a accusée d'extorsion. D'après lui, ils ont fait connaissance sur internet.

    La jeune femme l'a invité à déjeuner, mais, s'étant rendu à l'adresse indiquée par cette dernière, il était attendu par cinq hommes. Ils l'ont ensuite déshabillé de force, pris en photo et l'ont menacé de rendre publics les clichés s'il ne payait pas. Il a dû débiter sa carte de crédit et leur donner 35.000 euros.

    Sibel Demiralp a pleuré devant le tribunal et a reconnu sa culpabilité. Son avocat a déclaré qu'elle regrettait d'avoir participé à ce crime.

    Lire aussi:

    Miss Liban à côté de Miss Israël: leur photo coûte le titre à la Libanaise (image)
    Un certain «Lord Voldemort» arrêté pour extorsion à Singapour
    Maëva Coucke a mérité le titre de Miss France 2018
    Tags:
    joaillerie, prison, mannequins, femme, concours de beauté, beauté, Istanbul, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik