Ecoutez Radio Sputnik
    couple

    Une femme prend 80 kg pour paraître sexy aux yeux de son fiancé (vidéo)

    CC0 / sasint
    Société
    URL courte
    3022

    Rosie et Jeff entretiennent des relations particulières avec la nourriture et pratiquent des «séances d'alimentation sensuelles». Par conséquent, depuis leur rencontre, cette femme a pris 80 kg pour un total actuel de plus de 180, ce qui la fait se sentir plus confiante et sexy que jamais.

    En Australie, un couple d'amoureux, Rosie et Jeff, ont parlé dans une interview pour l'émission This Morning de leur relation de fat admirer, personnes attirées physiquement par les personnes grosses, apprend-on dans une vidéo publiée en replay sur la chaîne YouTube.

    Il s'est ainsi avéré que les jeunes gens se sont connus sur un site de rencontres spécialisé et, une année plus tard, ont commencé à vivre ensemble, Jeff ayant quitté les Pays-Bas pour s'installer en Australie.

    Rosie tenait notamment à dissiper le mythe selon lequel pour être le «partenaire» d'une relation nourricière, il fallait être paresseux et inactif.

    «Nous mangeons des repas cuisinés à la maison, je mange juste de plus grosses portions, puis, le soir, nous avons des séances d'alimentation sensuelles», a-t-elle expliqué.

    Ainsi, depuis qu'ils sont ensemble, cette femme a pris plus de 76 kilogrammes des188 qu'elle pèse actuellement.

    La fiancée a en outre insisté sur le fait qu'elle se sentait plus confiante et sexy que jamais après avoir grossi, mais ne prévoyait toutefois pas de prendre plus de poids.

    «Nous sommes définitivement heureux et satisfaits de nos vies et nous ne faisons rien pour nous faire du mal ou pour nuire à quelqu'un d'autre», a-t-elle conclu.

    Lire aussi:

    Le lien entre l'obésité et l'amour établi
    Un journaliste US ayant interviewé Poutine accusé de harcèlement sexuel
    «Il ne faut pas avoir peur»: Jeff Monson rassure les étrangers hésitant à aller en Russie
    Tags:
    couple, amour, surpoids, nourriture, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik