Ecoutez Radio Sputnik
    fille

    #ThisIsNotConsent: des culottes en soutien à une fille accusée d’avoir provoqué son viol

    © Sputnik . Pavel Lvov
    Société
    URL courte
    14186

    Après l’acquittement d’un homme qui a violé une fille de 17 ans sous prétexte qu’elle portait un string en dentelle, des internautes se sont lancés dans un flash mob avec le hashtag #ThisIsNotConsent (Ce n’est pas un consentement) en publiant des photos de culottes en dentelle.

    Un nouveau flash mob avec le hashtag #ThisIsNotConsent («Ce n'est pas un consentement») gagne en popularité sur les réseaux sociaux. Dans le cadre de ce flash mob, des femmes publient des photos de leurs culottes en dentelle, écrit The Mirror.

    L'avocat d'un homme acquitté d'un viol a suggéré aux jurés de réfléchir aux sous-vêtements portés par la plaignante de 17 ans. Suite à ce commentaire totalement inacceptable, nous appelons nos abonnés à poster une photo de leurs string / culottes pour la soutenir avec le hashtag #ThisIsNotConsent

    Le nouveau mouvement est lié à un incident qui s'est déroulé dans une cour de justice d'Irlande au début du mois de novembre. Le tribunal a acquitté un homme du viol d'une jeune fille de 17 ans car elle portait un string en dentelle. Ce fait a bien failli devenir le principal argument de l'avocat de l'accusé et c'est pour cette raison que la défense a fini par le prendre en compte dans son discours.

    La décision du juge a suscité de vives réactions de la part des internautes dont la majorité a été choquée par le fait que le choix des sous-vêtements d'une adolescente a été utilisé contre elle aux audiences.

    Beaucoup des femmes se sont mises à publier des photos de culottes en dentelle en signe de protestation contre les accusations à l'encontre de la victime.

    En soutien au procès du viol de cette fille de 17 ans de Cork. Je te crois.
    #ThisIotNonsConsent #ibelieveher
    S'il vous plaît postez la vôtre et utilisez le hashtag pour que cela continue.
    #THISISNOTCONSENT

    #ThisIsNotConsent
    Ce n'est pas parce que ma culotte est mignonne que je dis oui

    La plupart de mes sous-vêtements sont en dentelle. Cela ne veut pas dire que je veux être violée. Peu importe ce que je porte, non c'est non!!

    En octobre 2017, afin de dénoncer le harcèlement sexuel dans le milieu professionnel des internautes ont lancé le hashtag #MeToo qui appelle les femmes à n'avoir plus peur de partager sur Twitter leurs expériences suite à l'affaire Weinstein.

    Lire aussi:

    Qu’est-ce qui cloche avec les hashtags anti-harcèlement?
    Crise de «démocratie» ou «dictature déguisée»? Le Net sur les propos d’Hollande
    «Victime» des «gilets jaunes», Castaner n’inspire pas de compassion à la Toile
    Tags:
    culottes, internautes, flashmob, Irlande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik