Société
URL courte
2111
S'abonner

Dans la ville chinoise de Ningbo, le système de vidéosurveillance des piétons à reconnaissance faciale a pris le visage de la femme d’affaires Dong Mingzhu, affiché sur un bus dans le cadre d'une campagne publicitaire, pour celui d’un contrevenant au code de la route, selon The Verge. La police a rapidement reconnu l’erreur dans un communiqué.

À Ningbo, en Chine, le système de reconnaissance faciale qui enregistre les piétons traversant en dehors des clous ou au feu vert a commis une erreur et confondu le visage d'une femme d'affaires chinoise, Dong Mingzhu, imprimé sur une publicité avec celui d'un contrevenant, d'après The Verge.

Selon ce média, le nom et le visage de la femme ont par la suite été affichés sur un grand écran, l'objectif étant de faire honte à ceux qui enfreignent le code de la route.

La photo de Dong Mingzhu sur l'écran de dénonciation a provoqué de vives réactions de la part des utilisateurs du Twitter chinois, Weibo, rapporte BFMTV. La police de Ningbo a donc diffusé un communiqué et admis que le système de reconnaissance faciale avait commis une erreur.

L'enregistrement de l'infraction a été ensuite supprimé et une mise à jour de ce système a été effectuée en vue d'éviter la répétition de ce type d'erreurs.

 

Lire aussi:

La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
Une vidéo inédite de l'attaque iranienne contre une base US après l’assassinat de Soleimani
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Tags:
feu rouge, piétons, caméra, reconnaissance faciale, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook