Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Pourquoi les Chinoises se rendent-elles à l’étranger pour leur planning familial?

    © AFP 2018 Johannes Eisele
    Société
    URL courte
    0 80

    De plus en plus de Chinoises célibataires vont à l’étranger pour y faire congeler leurs ovocytes pour l’avenir et poursuivre leur carrière professionnelle en Chine où cette pratique n’est autorisée que pour des femmes mariées et seulement pour des raisons médicales. Une psychanalyste chinoise a commenté la situation pour Sputnik.

    Malgré l'assouplissement de la politique des naissances et notamment l'abandon de celle de l'enfant unique, de sévères restrictions sont toujours en vigueur en Chine, notamment en ce qui concerne la congélation d'ovocytes. Aussi, très nombreuses sont ces Chinoises qui vont à l'étranger pour contourner la législation nationale. Il se peut qu'avec le temps, cette loi devienne elle aussi plus souple, a déclaré à Sputnik la psychanalyste Xiao Xueping.

    «On estime que les restrictions concernant la congélation d'ovocytes pour des femmes qui ne sont pas mariées sont motivées par des raisons médicales et éthiques. Je ne pense toutefois pas que ce soit là la raison première», a poursuivi l'interlocutrice de l'agence.

    Et d'ajouter qu'il était facile de comprendre ces femmes diplômées qui veulent congeler leurs ovocytes pour l'avenir et continuer se réaliser sur le plan professionnel.

    «Si ces femmes peuvent prolonger artificiellement leur âge reproductif, cela profitera tant à elles-mêmes qu'à la société dans son ensemble. Si une telle politique est soutenue au niveau de l'État, ces femmes auront tout simplement beaucoup moins de problèmes», a résumé la spécialiste.

    La congélation d'ovocytes est une technique de plus en plus répandue dans le monde, y compris en Chine. Selon l'agence Chine Nouvelle, l'interdiction de la congélation d'ovocytes pour des femmes célibataires s'explique pour deux raisons. Tout d'abord, les autorités estiment que les enfants doivent naître dans la cellule normale de la société qu'est la famille et qu'une femme seule n'est tout simplement pas à même de s'acquitter de toutes les obligations parentales. Ensuite, quand la décision d'avoir un enfant est prise par une seule personne, la situation, notamment le planning familial, pourrait échapper à tout contrôle.

    Lire aussi:

    Les Italiens s’appliquent à sauver le rhinocéros blanc du Nord
    La femme syrienne ou comment la guerre a redistribué les rôles au sein de la société
    Conserver les embryons pendant des siècles? C'est possible avec la vitrification
    Tags:
    famille, enfants, Sputnik, Xiao Xueping, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik