Société
URL courte
1110
S'abonner

Dans le sud de la Nouvelle-Zélande, près de 145 dauphins-pilotes se sont échoués sur une plage isolée. La moitié d’entre eux est morte et l’autre a été euthanasiée car il était difficile de les remettre à l’eau, selon les autorités.

Au moins 145 dauphins-pilotes, aussi connus sous le nom de globicéphales, se sont échoués sur la rive de l'île Stewart, dans le sud de la Nouvelle-Zélande ce weekend, indique Radio New Zealand qui reprend les propos du haut fonctionnaire du ministère de la Conservation (DOC) Ren Leppens.

Selon la station de radio, au moment de leur découverte, la moitié des mammifères était déjà morte. Attendu que l'eau se trouvait désormais loin de l'endroit où ils s'étaient échoués et qu'il était difficile d'y accéder, les autorités ont pris la décision d'euthanasier les autres animaux.

«Malheureusement, la probabilité de parvenir à remettre les autres à l'eau était extrêmement faible. <…> Pour autant, c'est toujours une décision qui vous brise le cœur», a déclaré Ren Leppens.

Les échouages de mammifères marins ne sont pas rares en Nouvelle-Zélande. Jusqu'à présent, les scientifiques n'ont pas réussi à déterminer les raisons de ce phénomène naturel, qui a lieu de temps en temps en différents lieux de la planète.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Tags:
dauphins, phénomène naturel, euthanasie, Nouvelle-Zélande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook