Société
URL courte
109
S'abonner

28 cétacés ont échoué sur une plage d’un parc national australien pour une raison incertaine. Les autorités ont dépêché sur les lieux des spécialistes et avertissent du danger d’attaques de requins.

Les corps de 27 globicéphales, ou dauphins-pilotes, et d'une baleine à bosse se sont échoués sur une plage isolée du parc national Croajingolong, en Australie, à plus de 400 km à l'est de Melbourne, relatent les médias.

La plupart des animaux échoués sont morts, selon les autorités cités par The Guardian.

«Nous avons envoyé du personnel expérimenté, y compris un expert de la faune, par hélicoptère, pour effectuer une évaluation initiale tard cet après-midi. Ils ont constaté que, malheureusement, la plupart des baleines sont mortes, les quelques dernières restant en vie ne devraient pas survivre», a déclaré un responsable du département de l'environnement.

Les baleines se trouvent sur une plage accessible uniquement à pied et il est conseillé au public de rester à l'écart de la région.

La cause de l'échouage reste incertaine.

Celui-ci survient quelques jours après la mort de plus de 140 globicéphales noirs sur une plage isolée de l'île Stewart, en Nouvelle-Zélande, où ce phénomène est fréquent, rappelle The Guardian.

Les autorités recommandent de se tenir à l'écart de la zone pour des raisons de sécurité. Les requins peuvent être plus actifs dans la région, relate 9news.com.

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Tags:
animaux, échouage, baleines, baleine à bosse, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook