Ecoutez Radio Sputnik
    Des Juifs

    Budapest investirait 1,5 million d'euros dans la lutte contre l'antisémitisme en Europe

    © AP Photo / Claude Paris
    Société
    URL courte
    10019

    Le gouvernement hongrois devrait investir 1,5 million d'euros en vue de lutter contre l'antisémitisme en Europe, avec la mise en place d’une hotline et des activités de supervision.

    La Hongrie a adopté une résolution visant à investir 1,5 million d'euros pour lutter contre l'antisémitisme en Europe, selon un communiqué de presse du gouvernement relaté par The Jerusalem Post.

    La résolution entrera en vigueur en 2019 et comportera un budget dédié aux programmes de soutien dans les domaines de la justice et du système éducatif, ainsi qu'une hotline consacrée aux incidents antisémites et des projets spécifiquement axés sur la surveillance de l'antisémitisme, en particulier les activités du BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions, une campagne internationale appelant à exercer boycott et diverses pressions sur Israël), selon le journal.

    Les activités seront encadrées par les meilleures entraînements élaborés par des membres de la communauté juive hongroise et par l'Action and Protection Foundation (APF, Fondation pour l'action et la protection), créée en 2012 par le rabbin Shlomo Koves.

    «La Hongrie contribue de manière assez importante à la lutte contre l'antisémitisme, et j'exprime ma reconnaissance au gouvernement pour cela», a déclaré le rabbin Koves cité par The Jerusalem Post.

    Les stéréotypes antisémites sont en effet répandus en Europe, témoignent les conclusions d'une enquête menée récemment par CNN dans sept pays d'Europe. Ainsi, plus de 25% des Européens estiment que les Juifs ont trop d'influence dans les affaires, la politique, les médias et la finance. Un sur cinq pense que l'antisémitisme est le reflet du comportement quotidien des Juifs dans le monde.

    Lire aussi:

    L'antisémitisme s'est installé jusque dans le sport, constate le Congrès juif mondial
    Tuerie à la synagogue de Pittsburgh: les juifs du Québec «choqués, mais pas surpris»
    «Maladie incurable»: un tiers des juifs d’Europe veulent émigrer
    Tags:
    antisémitisme, Hongrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik