Ecoutez Radio Sputnik
    Logo de Playboy

    Pas aussi chaud que ça? Playboy attaqué en justice par un malvoyant

    © AP Photo / Damian Dovarganes
    Société
    URL courte
    122

    Les sites du fameux portail Playboy ont fait l’objet d’une plainte adressée au tribunal par un Américain. La raison de cette démarche? Cet homme malvoyant a déploré qu’il n’arrive pas à y voir grand chose et donc ne pouvait pas profiter pleinement des produits et des services proposés.

    Donald Nixon, un Américain malvoyant, s'en est pris aux sites du portail Playboy. Il est allé même plus loin dans son envie de se faire entendre par la justice. Il a porté plainte en affirmant que le site Playboy.com enfreignait la loi sur les Américains handicapés, car ses sites Web — Playboy.com et Playboyshop.com — ne sont pas compatibles avec son logiciel de lecture d'écran, rapporte le portail TMZ.

    Dans les documents obtenus par TMZ, M.Nixon affirme qu'il est légalement aveugle et que les personnes malvoyantes comme lui «ne peuvent pas utiliser pleinement et de manière égale les installations, les produits et les services».

    Il poursuit en justice Playboy pour obliger le média à rendre ses sites Web accessibles aux non-voyants. De plus, il exige des dommages et intérêts dont le montant n'a pas été précisé.

    Pour sa part, l'administration de Playboy n'a pas commenté cette information, a ajouté TMZ.

    Playboy est un magazine de la presse masculine américaine fondé à Chicago en 1953 par Hugh Hefner. Il est connu pour ses playmates et ses photographies érotiques, mais aussi pour certains de ses articles de qualité qui portent sur la mode, le sport, les célébrités et les hommes politiques.

    Lire aussi:

    Plus de magazine Playboy dans votre boîte à lettres?
    Le fondateur de Playboy Hugh Hefner est mort
    Playboy présente l'équipe féminine la plus chaude du Mondial (photos)
    Tags:
    portail, malvoyants, plainte, justice, Playboy, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik