Société
URL courte
9022
S'abonner

Tout comme l’année dernière, la chancelière allemande se place première dans le classement 2018 des 100 femmes les plus influentes rédigé par Forbes.

Le magazine américain Forbes vient de diffuser le classement des femmes les plus puissantes de l'année 2018. Angela Merkel se retrouve à la première position.

«Alors qu'elle a récemment quitté son poste de président de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) et ne se représentera pas aux réélections en 2021, son leadership de la plus grande économie européenne fait d'elle la leader féminine de facto du monde libre», lit-on sur le site de Forbes.

La Première ministre britannique Theresa May et la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde occupent la deuxième et la troisième place respectivement.

Parmi les femmes les plus puissantes, figure également la fille et conseillère du Président américain, Ivanka Trump, qui se trouve à la 24e place.

Forbes précise que, pour dresser une telle liste, il a utilisé, comme toujours, quatre critères, à savoir l'argent, la présence médiatique, les domaines d'influence et l'impact que chaque femme a dans son domaine.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Rencontre Biden-Poutine: «les Américains ont compris que leur politique russophobe était allée trop loin»
Tags:
position, classement, puissance, femmes, Forbes, Ivanka Trump, Christine Lagarde, Theresa May, Angela Merkel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook