Ecoutez Radio Sputnik
    Manifestation à Paris avec une photo de Vanesa Campos

    Un réfugié assassin présumé d'une transsexuelle à Paris aurait été interpellé en Allemagne

    © AFP 2019 Lionel BONAVENTURE
    Société
    URL courte
    6101

    Un réfugié égyptien, auteur présumé du meurtre d'une prostituée transsexuelle abattue à Paris, a été arrêté à Paderborn, en Allemagne, fin novembre, selon la police.

    La police a arrêté fin novembre à Paderborn (Allemagne) un homme qui aurait tiré sur une prostituée à Paris, a-t-on appris mercredi de sources policières.

    La police et la justice françaises avaient demandé aux autorités allemandes de les aider à arrêter un homme qui aurait tiré sur une prostituée transsexuelle à Paris en août dernier. Fin novembre, le suspect a été interpellé à Paderborn sur la base d'un mandat d'arrêt européen.

    Toutefois, l'individu interpellé nie avoir tiré sur la victime. Les formalités pour son extradition vers la France sont actuellement réglées au tribunal régional supérieur de Hamm.

    L'homme est un Égyptien et vit dans un foyer pour demandeurs d'asile à Paderborn. Ce jeune homme de 21 ans aurait déposé une demande d'asile en Allemagne, probablement sous un faux nom. Il aurait utilisé trois identités différentes et serait membre d'un gang qui aurait détroussé sa victime et d'autres prostituées transsexuelles pendant des mois.

    L'assassinat de la prostituée transsexuelle d'origine péruvienne, Vanesa Campos, 36 ans, a eu lieu le 16 août 2018 à Paris, en plein bois de Boulogne. Une marche a été organisée le 22 septembre à Paris en son hommage.

    Lire aussi:

    Trump met fin à la guerre commerciale, le Canada reste méfiant
    Deux surveillants pénitentiaires poignardés dans une prison française, l’un gravement
    Intervention du RAID dans un hôpital de Bobigny en raison de la présence d’une femme armée
    Tags:
    prostitution, meurtre, migrants, réfugiés, Paderborn, France, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik