Ecoutez Radio Sputnik
    Theresa May

    «Précieux» Brexit: «Theresa May» s’extasie devant une copie de l’accord (vidéo)

    © AP Photo / Virginia Mayo
    Société
    URL courte
    Brexit (2018) (68)
    654

    Dans un clip réalisé par des membres du mouvement People’s Vote qui demande la tenue d’un second référendum, l’acteur Andy Serkis, qui a joué Gollum dans Le Seigneur des Anneaux, a parodié la Première ministre britannique.

    Alors que le Parlement britannique votera bientôt sur l'accord du Brexit, l'acteur Andy Serkis, connu pour son interprétation du personnage de Gollum dans Le Seigneur des Anneaux, a incarné Theresa May dans une vidéo filmée à l'initiative du mouvement People's Vote.

    Portant une veste bleue et une perruque grise, l'acteur joue la Première ministre britannique avec les mimiques de Gollum et de Sméagol, ce dernier étant le côté gentil de son personnage dans la trilogie. On voit donc deux «Theresa May» qui ont un échange peu commun devant une copie de l'accord du Brexit.

    «Précieux… Notre accord… Ca y est, notre deal. Oui, oui. Nous reprenons le contrôle: argent, frontière, lois, passeports bleus», dit la part sombre de Theresa May.

    «Non. Cela va faire du mal aux gens. Cela va les rendre pauvres», rétorque son côté gentil.

    «Mais c'est moi qui l'ai mis au point et qui l'ai négocié. Nous le voulons. Nous devons le faire», insiste l'autre Première ministre britannique.

    «Ok, ok. On pose la question aux gens, et s'ils le veulent alors… », cède Theresa May — Sméagol.

    «Non. Ces stupides et perfides anti-Brexit. Ils gâchent tout.»

    «Mais si le peuple souhaite autre chose…», propose la part gentille de Gollum dans une nouvelle tentative.

    «Faux, c'est le seul deal possible», martèle le côté méchant de Theresa May.

    Theresa May a annoncé le 14 novembre que le gouvernement britannique avait approuvé le projet d'accord avec l'UE sur le Brexit. Selon ce document, le Royaume-Uni et l'UE mettront en place un espace douanier commun qui fonctionnera jusqu'à la fin des négociations sur les paramètres des futures relations entre Londres et Bruxelles. Les autorités britanniques ont promis de respecter leurs engagements financiers pris dans le cadre du budget pluriannuel 2014-2020.

    La question de la frontière entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande reste l'un des problèmes clés du Brexit: les parties doivent décider comment ne pas violer les conditions de l'accord de Belfast, empêcher la création d'une «frontière dure» entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande après le Brexit et ne pas porter atteinte à l'intégrité du Royaume-Uni.

    Le Royaume-Uni doit quitter l'Union européenne le 29 mars 2019.

    Dossier:
    Brexit (2018) (68)

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    vidéo, personnage, accord, humour, Brexit, Union européenne (UE), Theresa May, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik