Ecoutez Radio Sputnik
    Un poing

    Une statue ou un garage: un doigt d’honneur géant en guise de protestation aux USA (photo)

    CC0 / WenPhotos
    Société
    URL courte
    0 150

    Ne vous frottez pas les yeux si vous voyez la statue fluorescente d’un doigt d’honneur s’élever vers le ciel. C’est par cette réponse qu’un Américain s’est adressé aux autorités locales qui ne lui ont pas délivré l’autorisation de construire un garage. Classé comme objet d’art, le monument reste en place, n’en déplaise à ceux qu’il horripile.

    Les conducteurs empruntant la route du nord-ouest du Vermont, aux États-Unis, ont été surpris de voir une énorme statue qui leur adressait un doigt d'honneur. Ted Pelkey, qui a eu l'idée d'installer ce monument, a toutefois tenu à les rassurer: cette sculpture en bois ne s'adresse pas à eux. C'est le fruit d'une «bataille difficile» qu'il livre depuis plus de dix ans aux autorités de la ville de Westford, en raison d'un garage que M.Pelkey veut construire sur son terrain, ont rapporté les médias locaux.

    ​Cet habitant répare des camions, mais son lieu de travail se trouve dans une autre ville. C'est pourquoi, en 2008, il s'est adressé au Conseil municipal de Westford et à sa Commission d'examen du développement en leur demandant l'autorisation de construire un grand garage. Cependant sa demande n'a pas été acceptée. Au contraire, les autorités l'ont bloquée pendant dix ans.

    Alors, l'Américain, trouvant cette décision injuste, a voulu se venger.

    «J'étais dans un bar et j'ai dit à ma femme que je voulais mettre une statue avec un doigt d'honneur sur la pelouse», relate M.Pelkey pour expliquer sa démarche.

    Il a souligné que ce geste ne visait pas les habitants de la ville, mais uniquement les autorités.

    «Je ne cherche pas à semer la haine et l'animosité chez les habitants de cette ville, car il y a de très bonnes personnes ici […] Tous les gens sont bons», a-t-il insisté.

    Pour réaliser ce monument, il a dépensé plus de 4.000 dollars (3.500 euros). Une installation électrique permet également d'éclairer la statue de nuit.

    En décembre, la statue a été installée près de la route. En quelques jours seulement, le monument est devenu célèbre dans cette ville de 2.000 personnes. Plus tard, il s'est avéré que les autorités locales ne pouvaient pas le démolir car la statue avait été élevée au rang d'objet d'art. Par conséquent, toutes les actions à son encontre seront qualifiées de violation du droit à la liberté d'expression.

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    statue, doigt d'honneur, photo, protestations, colère, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik