Société
URL courte
5362
S'abonner

Avez-vous jamais réfléchi à la raison pour laquelle les pilotes font leur dernière annonce pas moins de trente de minutes avant l’atterrissage? Selon The Sun, ils doivent suivre «la règle du cockpit stérile» qui interdit lors des décollage ou atterrissage, de parler, manger ou encore écouter de la musique à une altitude inférieure à 10.000 pieds.

Lors des phases critiques du vol, c'est-à-dire le décollage et l'atterrissage, les pilotes doivent s'abstenir de beaucoup d'actions qui pourraient les distraire de leur tâche. Par exemple, ils n'ont pas le droit de parler, et c'est pour cette raison qu'ils font les dernières annonces aux passagers trente minutes avant l'atterrissage, comme l'écrit The Sun.

Les pilotes doivent suivre la Sterile Cockpit Rule (la règle du cockpit stérile, ndlr), la norme de l'aviation civile, interdisant aux pilotes d'avoir leur attention détournée par des actions non obligatoires lors des phases particulières de vol.

En particulier, les conversations sur les sujets abstraits, la nourriture et la musique sont interdits lors de l'atterrissage ou de n'importe quelle manœuvre effectuée à une altitude inférieure à 10.000 pieds (soit 3.048 mètres).

Cette règle a été introduite après plusieurs accidents mortels causés par une mauvaise discipline dans le cockpit. Les enquêtes avaient ainsi établi que les pilotes étaient distraits de leurs obligations lors de l'atterrissage.

La même règle s'applique aux hôtesses de l'air et stewards. En période de cockpit stérile, l'équipage ne doit pas communiquer avec les pilotes, sauf en cas d'urgence. Il doit se concentrer sur la préparation des passagers pour le décollage ou l'atterrissage.

Lire aussi:

Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Tags:
atterissage, pilote, cockpit, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook