Ecoutez Radio Sputnik
    Une femme voilée

    Serrer la main pour devenir danois: des musulmans évoquent une discrimination

    © AFP 2019 PHILIPPE HUGUEN
    Société
    URL courte
    13178

    Alors que les étrangers naturalisés seront bientôt obligés de serrer la main des fonctionnaires lors de la cérémonie d’obtention de la citoyenneté danoise, cette mesure à l’égard des musulmans est critiquée, car certains refusent, pour des raisons religieuses, de toucher la main des personnes de sexe opposé.

    Le Danemark exigera de toute personne qui obtient la nationalité danoise de serrer la main des maires et des fonctionnaires pendant la cérémonie de naturalisation. La loi en question a été votée jeudi et sera appliquée dans le pays à partir du 1er janvier 2019, relate le journal américain The New York Times.

    Ce projet de loi prévoit entre autres le doublement des frais de naturalisation, qui atteindront désormais environ 2.450 couronnes (350 euros) contre 1.200 couronnes (160 euros) auparavant.

    Cependant, cette mesure a rencontré de vives critiques dues au fait que certains musulmans refusent, pour des raisons religieuses, de toucher la main des personnes de sexe opposé.

    Certains évoquent notamment une discrimination à l'égard des étrangers musulmans en quête d'obtenir la citoyenneté danoise.

    Ainsi, Kasper Ejsing Olesen, le maire de la ville de Kerteminde a déclaré en septembre qu'il était opposé à cette idée qui, selon lui, «ne montre pas si vous êtes intégré ou non» en ajoutant qu'il trouverait un moyen de la contourner.

    Dans le même temps, le ministre danois de l'Intégration, Inger Stojberg est d'avis qu'une poignée de main est «un signe visible que vous avez le Danemark dans le cœur» et que ce geste était «un élément tout à fait ordinaire d'une cérémonie».

    Inger Stojberg a toutefois raconté qu'un porte-parole danois du parti islamiste Hizb ut-Tahrir, lui avait dit qu'il ne serait pas devenu danois si la loi avait été en vigueur au moment de sa naturalisation.

    «Je lui ai demandé s'il conseillerait aux partisans du Hizb ut-Tahrir d'éviter également la naturalisation, et il l'aurait fait. C'est exactement ce que nous voulons avec cette cérémonie de naturalisation», a-t-elle expliqué citée par TV2.

    Le parlement danois a plus tôt adopté une loi interdisant le port du voile intégral islamique (burqa ou niqab) dans l'espace public, suivant ainsi d'autres pays européens. L'interdiction du port de la burqa et d'autres tenues cachant le visage est actuellement en vigueur en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Bulgarie, en Bavière (Allemagne), en Lombardie (Italie), dans le canton suisse de Ticino, et depuis l'automne dernier en Autriche.

    Lire aussi:

    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    Après plus de quatre heures sur la tour Eiffel, le «grimpeur» s’est rendu (images)
    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Tags:
    naturalisation, étrangers, citoyenneté, musulmans, Danemark
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik