Société
URL courte
370
S'abonner

Au Canada, une veuve noire a mordu au pied un cinquantenaire sans qu’il ne le remarque de prime abord. Son état de santé s’est aggravé, au point que le venin a provoqué chez lui une rétention urinaire et donc l’incapacité à uriner, relate le Canadian Journal of Emergency Medicine.

L'incident inhabituel est arrivé au Canada, lorsqu'une veuve noire a mordu au pied un homme âgé de 50 ans, lit-on dans la revue spécialisée Canadian Journal of Emergency Medicine.

Au début, il n'a pas compris ce qui s'était passé et a continué sa promenade. Cependant, deux heures plus tard, il a ressenti une forte douleur au pied qui s'était grandement intensifiée le lendemain.

Le cinquantenaire est alors allé consulter un médecin qui, après examen n'est pas parvenu à établir la véritable cause des plaintes de son patient.

Quelque temps plus tard, l'homme s'est de nouveau adressé à l'hôpital qui l'a transféré dans une structure plus grande. Selon le rapport médical, sa tension artérielle était très élevée. Un scanner a révélé que sa vessie était en outre extrêmement distendue.

Bien que les médecins n'aient trouvé aucune marque de morsure sur la peau du cinquantenaire, ils en sont venus à la conclusion que l'effet avait été causé par le venin d'une veuve noire du nord, qui contient diverses toxines. Le symptôme clé qui a permis ce diagnostic était justement la rétention urinaire.

Parmi d'autres, la morsure d'une veuve noire peut provoquer notamment de la tachycardie, de l'hypertension, une rigidité musculaire, des douleurs musculaires et une diaphorèse (ou hypersudation).   

 

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Schumacher au lit: les premiers clichés du pilote depuis 6 ans auraient été pris en secret
Tags:
morsure, uriner, araignée, médecine, santé, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik