Société
URL courte
102
S'abonner

Les glissements de terrain et les inondations provoqués par des précipitations intenses aux Philippines ont déjà tué au moins 68 personnes, selon les autorités.

68 personnes ont été tuées dans la tempête qui a frappé le centre des Philippines la semaine dernière, selon un nouveau bilan publié lundi par les autorités, et qui risque de s'aggraver encore.

​​57 personnes ont péri dans la région montagneuse de Bicol, au sud-est de Manille, et 11 autres dans l'île de Samar, la plupart par noyade ou dans des glissements de terrain.

​Comme il y a encore beaucoup de zones que les sauveteurs n'ont pas atteintes, ce bilan devrait sans doute s'aggraver, selon Claudio Yucot, directeur de la protection civile dans la région de Bicol.

​La tempête baptisée Usman a frappé les Philippines samedi. Si elle n'était pas accompagnée de vents puissants, comme c'est le cas lors des typhons, elle a provoqué d'intenses précipitations entraînant des inondations et de nombreux glissements de terrain.

​Au moins 18 personnes sont actuellement portées disparues et plus de 40.000 autres ont été déplacées en raison de la tempête, précise l'AFP.

Lire aussi:

L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Moscou met en garde l’Otan contre des conséquences «imprévisibles» après l’incident avec la Royal Navy
Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
La décision de l’Assemblée sur le port du burkini dans les piscines va à l’encontre de ce que pensent les Français
Tags:
glissement de terrain, inondation, bilan, catastrophe naturelle, tempête, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook