Société
URL courte
1232
S'abonner

Les scientifiques du projet international SALSA ont réussi à atteindre le mystérieux lac Mercer, étendue d’eau sous-glaciaire enfouie en Antarctique et scellée depuis des millénaires, afin de découvrir ses secrets. Comment le lac s’est-il formé? La vie y existe-t-elle? L'étude de ce lac permettra de mieux comprendre l’histoire de l'Antarctique.

Un groupe de scientifiques du projet international SALSA a réussi à atteindre le lac Mercer situé à une profondeur de plus d'un kilomètre sous la glace de la région antarctique, comme l'écrit le portail Gizmodo.

Selon les spécialistes, la recherche d'un des 400 lacs sous-glaciaires, découvert en région antarctique, d'une superficie de 140 kilomètres carrés et formé il y a 10.000 ans, donnerait une rare possibilité d'étudier la biologie et la chimie des écosystèmes les plus isolées du monde.

Les scientifiques ont réussi à atteindre le lac avec une foreuse à haute pression utilisant de l'eau chaude. À l'heure actuelle, les experts préparent des équipements pour étudier en détail la structure des eaux du lac, ainsi que des enregistrements vidéo directement dans le réservoir.

Bien que la plupart des analyses initiales soient effectuées sur le terrain, une étude détaillée des échantillons extraits prendrait probablement de nombreuses années, selon le portail. Dans le même temps, les experts admettent la possibilité de découvrir des formes de vie «qui n'ont pas vu le soleil depuis des siècles».

«Nous ne savons pas ce que nous allons trouver. Nous apprenons. C'est seulement la deuxième fois que cela est fait», a déclaré John Priscu, scientifique à l'Université du Montana et chercheur en chef à la SALSA.

Selon lui, l'étude du lac Mercer permettra aux scientifiques de répondre à de nombreuses interrogations dans la compréhension de l'histoire de l'Antarctique.

Lire aussi:

Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
La responsabilité française dans la radioactivité du sable du Sahara pointée par un spécialiste
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
Tags:
profondeur, analyse, lacs, découverte, Antarctique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook