Société
URL courte
636
S'abonner

En 2018, la population de la Chine a baissé pour la première fois depuis 70 ans, selon un récent rapport cité par The South China Morning Post. Néanmoins, les statistiques officielles ne sont pas encore disponibles.

L'année 2018 peut marquer le début de la crise démographique en Chine, estiment Yi Fuxian, chercheur de l'université du Wisconsin à Madison, et Su Jian, économiste de l'université de Pékin.

Dans leur rapport cité par The South China Morning Post, les deux spécialistes indiquent que l'an dernier la population chinoise a chuté pour la première fois depuis au moins 70 ans et ce malgré l'abandon de la politique de l'enfant unique.

«L'année 2018 sera connue comme un moment charnière pour la population chinoise… [Elle, ndlr] a commencé à baisser, le problème du vieillissement de la population s'est accéléré et la vitalité économique s'est affaiblie», déplorent-ils.

Selon eux, la population chinoise, qui «représentait environ un tiers de la population mondiale se transforme progressivement en un petit groupe de vieux et malades à cause de la politique démographique défaillante».

The South China Morning Post indique que le Bureau national des statistiques chinois ne publiera les données officielles que fin janvier. Néanmoins, les statistiques des autorités locales témoignent de la chute considérable de la natalité.

Le journal rappelle qu'en 2016, Pékin a abandonné sa politique de l'enfant unique. Néanmoins, la natalité est tombée jusqu'à 17,23 millions d'enfants en 2017 par rapport à 17,86 millions en 2016. D'après les estimations de Global Times, ce chiffre peut passer en-dessous de 15 millions à l'issue de l'année 2018.

Lire aussi:

Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Pourquoi l’Iran ne réagit-il pas face aux attaques attribuées à Israël?
Jeune gendarme tuée par un récidiviste: «on demande à pouvoir ouvrir le feu en cas de refus d’obtempérer»
Tags:
vieillissement, statistique, chercheurs, natalité, population, démographie, South China Morning Post, Pékin, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook