Ecoutez Radio Sputnik
    Une épidémie d'Ebola

    Un patient avec les symptômes d'Ébola reçu par un hôpital suédois

    © Sputnik . Igor Zarembo
    Société
    URL courte
    227

    Soupçonnée d'être porteuse du virus Ébola, une personne a été placée en quarantaine à l'hôpital universitaire d'Uppsala, en Suède, selon les autorités locales. Les résultats des analyses ne seront disponibles que ce soir.

    Un patient a été admis dans un hôpital de Suède avec ce qui semble être un cas de fièvre Ébola, une maladie très contagieuse et parfois mortelle qui sévit en République démocratique du Congo, indique l'AFP qui se référe aux autorités locales.

    «Nous aurons probablement le résultat des analyses ce soir. Pour l'instant, ce n'est qu'une suspicion, il est possible qu'il s'agisse d'une autre maladie», ont précisé, dans leur communiqué, les autorités de santé de la région d'Uppsala, à environ 70 km au nord de Stockholm.

    «Le patient est traité dans la clinique pour les maladies contagieuses de l'Hôpital universitaire d'Uppsala et est maintenu en isolement», ajoute le communiqué, sans donner plus de détails sur le patient ou sur la façon dont il aurait pu contracter cette affection.

    Le malade s'est d'abord présenté à l'hôpital de la ville d'Enkoping, proche d'Uppsala. Il a été rapidement isolé puis transféré, les urgences de cet hôpital ont été fermées, et le personnel qui a été en contact avec le patient est sous surveillance, ont encore indiqué les autorités.

    L'épidémie actuelle d'Ébola, qui a débuté en août, est la plus difficile à laquelle le monde ait jamais fait face, a souligné le ministère, les mesures de riposte étant compliquées par des problèmes liés à l'instabilité de la situation sécuritaire dans la région touchée par la maladie.

    Ce virus est transmis à l'homme par des animaux sauvages et est estimé par l'OMS comme ayant un taux de mortalité de 50%. Ébola tire son nom de la rivière éponyme en RDC, près de laquelle le virus a été découvert par une équipe du professeur Peter Piot en 1976.

    Lire aussi:

    L'Iran convoque l'ambassadeur britannique après l'incident dans le golfe d'Oman
    L’armateur du pétrolier japonais infirme la version US sur l’incident en mer d’Oman
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Tags:
    isolement, virus, maladies, Ebola, Suède
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik