Ecoutez Radio Sputnik
    Le Maroc. Image d'illustration

    30.000 retraités français iraient en hiver au Maroc pour rentrer au printemps en France

    © AFP 2018 ABDELHAK SENNA
    Société
    URL courte
    221622

    Fuyant le froid qui s'installe en France en hiver à destination de climats plus doux, plusieurs dizaines de milliers de retraités français font quelque 3.000 kilomètres pour rejoindre la côte marocaine et y rester de trois à six mois, avant de revenir dans leur pays au printemps, selon France2.

    Attirés par le soleil et la mer, environ 30.000 retraités français quittent leur pays pour plusieurs mois afin de se soustraire à la grisaille et au froid. Tels des oiseaux, ils migrent vers le Maroc pour rentrer en France avec les beaux jours, raconte la chaîne France2 dans un reportage intitulé Les Hirondelles d'Agadir.

    «Chaque hiver, ils sont des dizaines de milliers dans leurs camping-cars à rouler en direction du soleil. Destination finale, le Maroc, où ils vont poser leurs valises pour trois, quatre ou même six mois», indique le reportage.

    La chaîne évoque plusieurs histoires de retraités français qui apprécient tout particulièrement le Maroc, avant tout pour la douceur du climat et la vie peu chère, ainsi que pour sa relative proximité, les deux pays n'étant séparés que de 3.000 kilomètres.

    Comme, par exemple, Alain, un ex-policier de 67 ans, et Christelle, mère au foyer de 62 ans qui ne se voyaient pas «vieillir au coin du feu» ou «faire des mots-croisés tous les deux en attendant de passer l'arme à gauche».

    D'autant plus que «le coût de la vie est beaucoup moins élevé qu'en France où ils touchent une retraite de 2.500 euros par mois à deux», précise la chaîne, constatant que «l'angoisse qu'ils avaient quand la retraite a sonné s'est envolée».

    «Je me sens vivre», résume Alain.

    Mais «pour pouvoir venir ici, on se prive en Europe de beaucoup de choses», ajoute sa femme.

    Jojo, un ancien mécanicien de 80 ans, passe ses hivers au Maroc depuis 10 ans. Pour lui, ce camping, c'est comme une grande famille.

    «On mange bien, on fait ce qu'on veut, comme on veut», raconte Jojo.

    «La retraite, c'est une deuxième vie», affirme sa compagne, Pierrette, 80 ans.

    «Je profite, je fonce […]. Et j'espère que ça va durer, c'est tout. Tant que j'ai la santé, tout va bien», note Christian, 70 ans.

    Selon l'enquête Palmarès 2018 des paradis de retraite à l'étranger publiée sur le site Retraite sans Frontières, le Maroc est le troisième pays, derrière le Portugal et la Thaïlande, où les retraités français préfèrent s'installer, notamment pour un accueil chaleureux, une population francophone, une proximité géographique avec la France, un climat ensoleillé et des hivers doux. Mais surtout, il est possible d'espérer faire jusqu'à 40% d'économies, précise l'enquête.

    En effet, en janvier les températures montent jusqu'à 25 degrés, précise la chaîne.

    De quoi en faire rêver plus d'un…

    Lire aussi:

    Le Maroc sur le podium des trois pays où les retraités français s’installent le plus
    Comment l'augmentation de l'espérance de vie ruine l'économie mondiale
    Le ras-le-bol des retraités face au gouvernement
    Tags:
    température, économies, enquête, coût de la vie, froid, climat, retraité, France 2, Agadir, Thaïlande, Portugal, Europe, Maroc, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik