Société
URL courte
3212
S'abonner

Dans le premier épisode de la nouvelle série Lindsay Lohan's Beach Club de la chaîne MTV, la star a évoqué les difficultés de management autour de son club de jour sur l'île grecque de Mykonos et a comparé sa façon de mener les affaires à celle de Vladimir Poutine.

Lindsay Lohan s'est confiée dans le premier épisode de la nouvelle série Lindsay Lohan's Beach Club sur sa façon de mener les affaires dans son club de jour sur l'île grecque de Mykonos, relate le magazine The Hollywood Reporter.

«Dès qu'on laisse la place aux émotions, je deviens [Vladimir] Poutine», a souligné Mme Lohan à son partenaire Panos Spentzos. «Je n'ai aucune émotion en ce qui concerne l'argent et les affaires.»

Dans un entretien au Hollywood Reporter lors de la première diffusion de la série à New York, qui s'est déroulée lundi au Moxy Hotel de Manhattan, Lohan a admis que se comparer au dirigeant russe était peut-être un peu exagéré.

«Je ne sais pas ce que je voulais dire par là!» a-t-elle dit en riant, assurant qu'elle «soutenait» ses employés.

Après une myriade de revers au cours des dix dernières années — plusieurs séjours en réhabilitation, de nombreuses arrestations, des audiences devant les tribunaux et une peine de prison, qui ont finalement bloqué sa carrière d'actrice autrefois prometteuse — Mme Lohan, 32 ans, n'a plus le temps pour les conflits, poursuit le magazine «J'ai beaucoup appris. Et je ne prends aucune m*rde maintenant. Ça, c'est sûr», a-t-elle tenu à souligner.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Un sanglier domestiqué venu à la rencontre de chasseurs abattu à bout portant – images choc
Tags:
Lindsay Lohan, Vladimir Poutine, Manhattan, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook