Ecoutez Radio Sputnik
    Des chuassures

    La beauté de Miss Algérie 2019 mise en doute cette fois par une journaliste koweïtienne

    © Sputnik . Yekaterina Chesnokova
    Société
    URL courte
    7517

    Alors qu’une présentatrice koweïtienne a critiqué Miss Algérie 2019, déclarant que «la gagnante doit être belle» et en ajoutant ne pas savoir pourquoi le jury avait choisi cette candidate pour représenter l’Algérie, une actrice koweïtienne a ironisé sur la peau noire de l’Algérienne, lit-on dans le journal en ligne Morocco World News.

    Bien que la couleur noire de la peau de Miss Algérie 2019, Khadidja Benhamou, ait déjà provoqué des commentaires racistes sur les réseaux sociaux, la jeune femme s'est en outre retrouvée sous le feu des critiques de la présentatrice de télévision koweïtienne Fajr ElSaee, relate le journal en ligne Morocco World News.

    «Ils ont voté pour elle en raison de leur colère contre la situation politique du pays», a-t-elle déclaré, citée par le média.

    Fajr ElSaee a également mis en doute l'apparence de Khadidja Benhamou en s'interrogeant sur les mérites de la jeune femme à prétendre au titre de Miss Algérie 2019, compte tenu qu'il s'agissait d'un concours de beauté.

    «Vous ne participez pas à un concours folklorique», a-t-elle poursuivi, en réponse à la déclaration de Miss Algérie 2019 que les critères de sélection du concours étaient fondés sur «la bienveillance, les manières, l'éducation, l'intelligence et l'esprit humanitaire».

    La présentatrice a finalement conclu que le principe d'un concours de beauté résidait dans le fait que «la gagnante doit être belle».

    L'actrice koweïtienne Mai Eidana s'est également exprimée sur son compte Twitter au sujet de Miss Algérie en ironisant sur sa couleur de peau.

    «Franchement, est-ce que celle-là peut être vraiment Miss Algérie, si c'est le cas, les Ethiopiennes subissent une injustice», a écrit Mme Eidana sur le réseau social.

    Khadidja Benhamou, originaire du sud du pays, est devenue Miss Algérie 2019. C'est la première femme noire à recevoir ce prix. Ce choix a été contesté par certains sur les réseaux sociaux, mais d'autres ont apprécié la décision du jury.​

    Invitée à la télévision, Khadidja Benhamou a préféré ignorer ses détracteurs:

    «Je ne regarde pas les réseaux sociaux. Que Dieu montre le chemin à ceux qui me critiquent et préserve ceux qui m'encouragent», a-t-elle déclaré.

    Tags:
    femmes, concours de beauté, Algérie, Koweït
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik