Ecoutez Radio Sputnik
    des médicaments (image d'illustration)

    Quatre lots d’antibiotiques pour enfants rappelés en France

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    Société
    URL courte
    140
    S'abonner

    En raison d’une « incohérence » dans la notice d’utilisation, l’Agence Nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a pris la décision de rappeler quatre lots d’antibiotiques en poudre pour enfants fabriqués par le laboratoire Sandoz, a annoncé cette même organisation sur son site.

    En France, quatre lots d'antibiotiques en poudre pour nourrisons et enfants du laboratoire Sandoz font l'objet d'un rappel auprès des pharmaciens et des patients à cause d'un problème dans la notice d'utilisation, a annoncé l'Agence Nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

    Comme on peut le lire sur le site de l'Agence, il s'agit de «deux lots de la spécialité amoxicilline acide clavulanique Sandoz 100 mg/12,5 mg par ml nourrissons, poudre pour suspension buvable en flacon (flacon 30 mL), et deux lots de la spécialité amoxicilline acide clavulanique Sandoz 100 mg/12,5 mg par ml enfants, poudre pour suspension buvable en flacon (flacon 60 mL)».

    «La qualité de la poudre du médicament n'est pas remise en cause», a toutefois souligné l'Agence.

    C'est la notice qui pose problème, explique l'ANSM. Selon l'organisation, alors qu'il faut diluer la poudre pour suspension dans l'eau uniquement lors de la première utilisation, la notice de l'antibiotique peut pousser des utilisateurs à ajouter de l'eau avant chaque prise.

    «La suspension sera alors diluée par excès et, par conséquent, la dose administrée sera inférieure à la posologie recommandée. Il y a donc un risque de sous-dosage.»

    Lire aussi:

    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Réforme des retraites: et les perdants sont… toujours les mêmes
    Tags:
    médecine, santé, enfants, laboratoire, médicaments, antibiotiques, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik