Ecoutez Radio Sputnik
    une prostituée (image d'illustration)

    On n’est jamais trop vieux pour… À 85 ans, il fréquentait des prostituées tous les soirs

    © AFP 2019 VALERY HACHE
    Société
    URL courte
    185032
    S'abonner

    Les policiers de la station balnéaire italienne de Rimini ont remarqué depuis longtemps un vieil homme au volant d’une voiture immatriculée dans la province voisine de Pesaro, mais, vu son âge très avancé, ils écartaient l’idée même que cet octogénaire puisse être l’un des visiteurs les plus fréquents du «quartier chaud» de la ville.

    Jusqu'à il y a une semaine, un «grand-père» de 85 ans arrivait chaque soir à Rimini au volant de sa vieille Lancia Y sans que les policiers aient même pu supposer que c'était un habitué de relations sexuelles rémunérées, mais la vérité a éclaté au grand jour lorsque les agents se sont approchés de sa voiture et ont regardé à l'intérieur.

    Depuis lors, ils n'avaient plus de doutes sur le type d'activités auquel se livrait le retraité qu'ils ont surpris avec une prostituée, lit-on dans le journal local Il Resto del Carlino.

    Contrairement à d'autres, l'homme n'a pas cherché d'excuses ni demandé de clémence. Il a reconnu les faits et présenté ses papiers sans faire d'histoires. C'est peut-être pour cette raison que les policiers municipaux ont été un peu déçus de lui infliger une amende de 1.000 euros. Mais la loi ne permet pas d'exceptions.

    Prise en flagrant délit avec le retraité, la fille a essayé de se justifier, en déclarant:

    «On n'a rien fait de particulier».

    Quant à l'homme, manifestement fier de ses 85 ans et toujours capable d'avoir des relations avec une fille, il a accepté sans problème de payer l'amende, en notant seulement que pour un retraité comme lui, 1.000 euros constituaient une somme relativement importante.

    Selon le journal, la police municipale de Rimini a déjà perçu une multitude d'amendes de ce genre, les clients des prostituées ne s'y opposant pas car ils étaient «pincés» à bord de voitures immatriculées dans la plupart des cas au nom de leurs épouses ou amies.

    Tags:
    prostitution, retraité, amende, clients, police, Il Resto del Carlino, Rimini, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik