Société
URL courte
44548
S'abonner

Contrairement au Maroc et à la Tunisie, l'Algérie a interdit aux journalistes de la chaîne française M6 de réaliser leur reportage sur la question de la sexualité dans le pays, affirme la réalisatrice du documentaire «Sexe et amour au Maghreb».

La réalisatrice du documentaire «Amour et Sexe» sur M6, Michelle Gagnet, s'est vu refuser un visa d'entrée en Algérie pour mener son enquête sur les problèmes de sexualité dans ce pays. C'est du moins ce que la journaliste affirme, dans une déclaration au Huffpost Maroc.

«Je voulais tourner dans les trois pays du Maghreb mais je n'ai pas obtenu mon visa pour aller faire des repérages en Algérie», a confié Michaëlle Gagnet au Huffpost Maroc.

Elle qui affirme avoir vécu et travaillé en Tunisie et au Maroc, estime que «la "répression" est encore plus sévère en Algérie sur les sujets qui touchent au célibat et au concubinage».

Le documentaire intitulé «Sexe et amour au Maghreb» est donc paru sans reportage sur l'Algérie, le plus grand pays de la région.
Diffusée dimanche 27 janvier, l'émission a été consacrée aux tabous, relations sexuelles hors mariage, homosexualité, virginité ou encore les mères célibataires au Maghreb.

Lire aussi:

Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Tags:
sexualité, documentaire, M6 (chaîne TV), Maroc, Tunisie, Maghreb, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook