Ecoutez Radio Sputnik
    Apple logo

    Témoignages écoutés: un avocat porte plainte contre Apple suite à un bug de FaceTime

    © AP Photo / Mark Lennihan
    Société
    URL courte
    0 70

    Un avocat américain a intenté un procès contre Apple. Des témoignages donnés par son client ont été écoutés par un inconnu suite à un bug de FaceTime permettant d’écouter les conversations d’un interlocuteur appelé avant qu’il ne décroche.

    L'avocat Larry Williams II a porté plainte contre Apple auprès du tribunal du comté de Harris, au Texas. Il affirme qu'un inconnu a entendu son client témoigner devant le tribunal à cause d'un bug de FaceTime. C'est une des premières suites d'une vulnérabilité de l'application FaceTime révélée fin janvier.

    Selon Bloomberg, l'avocat estime que la confidentialité «des discussions les plus intimes» a été violée sans accord. M.Williams exige une indemnisation du préjudice causé par cette négligence grossière, la mauvaise qualité du produit, une fausse déclaration et la violation des engagements de garantie. Le montant des dommages n'a pas encore été déterminé.

    Fin janvier, un nouveau bug de FaceTime a été découvert par des utilisateurs. Le bug permet d'écouter les conversations de la personne que vous appelez et de voir la vidéo depuis sa caméra activée avant même qu'elle ne décroche. Le problème concerne les appels groupés depuis tous les appareils iOS 12.1 et les versions ultérieures. Par la suite, Apple a désactivé les appels groupés de FaceTime sur iOS et macOS promettant de trouver une solution pour que le bug ne se reproduise pas dans les prochaines versions d'iOS.

    Lire aussi:

    Un policier à terre place de la République, un pompier lui prodigue un massage cardiaque
    Emmanuel Macron s’enfonce toujours plus dans les sondages
    Sentinelle, drones, LBD... L'acte 19 des Gilets jaunes sous étroite surveillance à Paris
    Tags:
    témoignage, tribunal, plainte, avocat, bug informatique, iOS, Apple, Texas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik