Ecoutez Radio Sputnik
    Bratwurst de Thuringe

    Un musée de saucisses au barbecue s’installe dans un ancien camp de concentration

    CC BY-SA 3.0 / barfisch / Trabajo propio
    Société
    URL courte
    4113
    S'abonner

    Un musée de saucisses traditionnelles allemandes cuites a annoncé son intention de s’installer dans les locaux de l’ancien camp de concentration de Buchenwald. Les employés du mémorial sont indignés mais la ville n’y voit pas d’inconvénients.

    Le premier musée allemand des saucisses Bratwurst déménage et a provoqué une polémique. L'organisme privé dédié aux plats préférés de Thuringe devrait être transféré de Holzhausen à Mühlhausen, annoncé le musée.

    Cependant, de septembre 1944 à mars 1945, ce qui a été appelé le camp B du grand camp de concentration de Buchenwald (alias Martha II) était situé sur le site du nouvel emplacement de l'établissement. «Plusieurs centaines de femmes devaient y travailler. Trois sont mortes sur place, et beaucoup d'autres par la suite», a déclaré au quotidien Bild Rikola-Gunnar Lüttgenau, employée du mémorial de Buchenwald.

    Des prisonniers juifs venus de Hongrie et de Pologne ont été internés dans des casernes et astreints à des travaux forcés dans des usines cachées dans une forêt. L'aménagement d'un musée de Bratwurst n'a pas été salué par les personnes qui se souviennent de l'histoire de cet endroit, relatent les médias allemands.

    La ville de Mühlhausen, dont le conseil municipal devrait décider jeudi de l'emménagement du musée, rejette ces objections. «Les archives de notre ville ont tout vérifié avec soin. Il n'y avait pas de camp satellite ici. Les prisonniers y sont restés détenus tout au plus mais n'ont pas travaillé», a déclaré un responsable au journal.

    Le déménagement était nécessaire surtout parce que l'emplacement actuel du musée était devenu trop petit pour accueillir les quelque 50.000 visiteurs par an. Le transfert devrait s'achever durant l'année à venir.

    À Mühlhausen, le musée doit être agrandi. De plus, un accès handicapé et des distractions pour enfants sont prévus. Le musée est supposé être ouvert toute l'année, alors que jusque-là, il ne pouvait être visité qu'entre avril et fin octobre. Ce qui constituerait un avantage pour le budget municipal.

    Tags:
    saucisses, camp de concentration, scandale, musée, camp de Buchenwald, Mühlhausen, Holzhausen, Thuringe, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik