Société
URL courte
381245
S'abonner

De la saleté dans les rues, Notre-Dame sans éclairage et des sans-abri, autant de facteurs qui affligent Ksénia Sobtchak, candidate d’opposition à la présidentielle russe de 2018 qui n’a pas du tout aimé le Paris d’aujourd'hui.

Ksénia Sobtchak, candidate d'opposition à la présidentielle russe de 2018 et ancienne présentatrice de télévision, a jugé déplorable la situation de Paris, dans un post publié sur son compte Instagram.

 

«Je ne peux pas le regarder sans larmes. Je veux rentrer à la maison. Et la meilleure réponse à la question de savoir pourquoi je n'aime pas le socialisme est le challenge "Paris il y a 10 ans et aujourd'hui"», a écrit Mme Sobtchak.

Sur la photo postée, elle pose devant Notre-Dame de Paris. Elle déplore le fait que la fameuse cathédrale n'est pas éclairée la nuit.

En outre, elle s'est dite mécontente de la présence au centre de la capitale française de rats, de sans-abri et de saleté.

En comparant l'état de Paris à celui de Moscou, l'ex-politicienne affirme que la capitale russe s'était, au contraire, embellie ces derniers temps.

Lire aussi:

Un chien retrouvé pendu en Seine-Saint-Denis, une association porte plainte
Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
cathédrale Notre-Dame de Paris, Instagram, Ksénia Sobtchak, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook