Société
URL courte
3143
S'abonner

Les internautes cubains partagent sur les réseaux sociaux des images des conséquences de ce qui a été vu comme la chute d’une météorite. Selon des chercheurs, il pourrait même s’agir d’une double chute.

Suite à l'impact d'une météorite vendredi dans l'ouest de Cuba, les internautes ont partagé des photos et des vidéos montrant les conséquences de cet événement qui a beaucoup effrayé certains habitants.

Sur une vidéo, on voit dans le ciel une trace mystérieuse sous forme de bande courte sur fond de nuages, tout à fait ordinaires. «Mon Dieu. Est-ce un avion ou quelque chose est tombé?.. De la lumière… Ou une explosion solaire… Mon Dieu… Quelle fumée», commente l'auteure de la vidéo.

​En outre, de nombreux auteurs de photos publiées sur le Net affirment qu'il s'agit de débris d'une météorite.

Une explosion avait été signalée par des habitants de la province de Pinar del Río, dans l'ouest du Cuba, près de la ville de Viñales. Selon de nombreux témoins oculaires, quelques secondes avant l'explosion, ils ont vu un objet tomber du ciel. Après l'impact, un incendie s'est déclaré et des pompiers ont été dépêchés sur place.

​Le service météorologique de Floride (États-Unis) a confirmé que la raison de l'explosion pourrait être la chute d'une météorite. Des débris de 20 à 30 centimètres de diamètre et des traces de son éventuelle chute ont été découverts sur place.

Des chercheurs de l'Université cubaine de géophysique et d'astronomie se sont rendus sur place, estimant qu'il pourrait s'agir de la chute de deux météorites à la fois.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
Tags:
vidéo, météorite, réseaux sociaux, photo, Cuba
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook