Ecoutez Radio Sputnik
    Sommeil

    Les cinq principaux dangers du manque de sommeil, selon des chercheurs

    CC BY 3.0 / RelaxingMusic / Sleeping
    Société
    URL courte
    0 100
    S'abonner

    Le développement de la maladie d'Alzheimer, le surpoids, l’inefficacité des exercices physiques, diverses maladies et des troubles mentaux, voici les cinq principaux dangers du manque de sommeil, selon une étude de scientifiques britanniques.

    Un sommeil régulier de sept à neuf heures serait le moyen le plus efficace de rétablir le fonctionnement du cerveau et de l'organisme dans son ensemble, telle est la conclusion de l'étude conjointe du UK Sleep Council et YouGov. Les scientifiques britanniques ont dressé la liste des cinq principaux dangers du manque de sommeil qui causeraient de graves problèmes pour la santé de l'Homme.

    La maladie d'Alzheimer
    Les experts ont confirmé que chaque manque de sommeil entraîne le développement de la maladie d'Alzheimer chez l'être humain. Les scientifiques ont expliqué qu'un repos de longue durée nettoie le cerveau de la bêta-amyloïde (une protéine collante et toxique), ce qui évite l'apparition d'une maladie cérébrale.

    La prise de poids
    Le manque de sommeil augmente également la concentration de l'hormone qui provoque la faim, comme l'écrivent ces chercheurs. Autrement dit, moins une personne dort, plus elle a faim. Ainsi, si vous essayez de faire un régime, mais ne dormez pas assez, alors jusqu'à 70% du poids que vous perdrez sera de la masse corporelle plutôt que des graisses.

    L'inefficacité du sport et des régimes
    Selon l'étude, tous les régimes et les exercices en salle de sport seront inefficaces. En outre, les chercheurs ont constaté que, comparativement au sommeil de neuf heures par jour, le sommeil de cinq à six heures augmenterait de plus de 200% vos chances de subir une blessure sportive.

    L'affaiblissement du système immunitaire
    En outre, un sommeil de moins de six heures par jour met en danger le système immunitaire et augmente considérablement le risque de cancer, selon les scientifiques britanniques. De la même manière, un sommeil court augmente la probabilité que les artères coronaires deviennent «fragiles», ce qui peut entrainer des accidents vasculaires cérébraux et des maladies cardiovasculaires.

    Des troubles mentaux
    Un autre danger du manque de sommeil réside dans les troubles mentaux, notamment la dépression, l'angoisse et l'augmentation de l'anxiété, rapporte l'étude.

    Tags:
    surpoids, cerveau, maladies, sommeil, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik