Société
URL courte
471
S'abonner

Un paquebot de croisière norvégien, avec plus d'un millier de passagers à son bord, a heurté un quai à Porto Rico, le détruisant partiellement, peut-on voir sur une vidéo publiée sur internet. L’incident, dû à un problème mécanique, n’a pas fait de blessés.

Les faits se sont déroulés mardi alors que le paquebot de croisière Norwegian Epic, de la société Norwegian Cruise Lines, était en partance de Port Canaveral, en Floride, pour les îles Vierges britanniques.

Le troisième jour d'une croisière de sept jours, le navire, de passage à Porto Rico, a rencontré un problème mécanique, rapporte le quotidien britannique The Daily Mail.

À l'approche du quai, prêt à amarrer, le Norwegian Epic a commencé à dériver. L'une des personnes présente à proximité a filmé la scène et l'a ensuite postée sur internet.

La vidéo montre comment le paquebot percute et coule deux bouées d'amarrage. Les personnes qui assistent à la scène n'en croient pas leurs yeux.

La société norvégienne a expliqué dans un communiqué que «Norwegian Epic manœuvrait dans le port de San Juan, à Porto Rico, avec un pilote local à bord et l'aide de deux remorqueurs. Les vents dominants ont fait virer le navire vers l'embarcadère, endommageant deux points d'amarrage».

Des représentants de Norwegian Cruise Lines ont signalé qu'aucun des voyageurs, ni membre d'équipage n'avait été blessé. La compagnie travaille en outre «en étroite collaboration avec les autorités locales pour évaluer les dégâts».

Pendant ce temps, plusieurs passagers ont exprimé leur mécontentement, se demandant s'ils allaient recevoir un remboursement pour leur croisière qui a mal tourné. 

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
La science admet la possibilité «d’attraper» le cancer
Christophe Castaner annonce le retrait «immédiat» de la grenade GLI-F4
Tags:
vidéo, bateau de croisière, paquebot, Porto-Rico, Norvège
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik