Ecoutez Radio Sputnik
    virus

    Si vous êtes atteint d’une pneumonie, il faut…

    CC0 / Pixabay/qimono
    Société
    URL courte
    0 120
    S'abonner

    Manger sain, faire des inhalations et des exercices respiratoires, suivre son ressenti corporel – voici ce qu’il faut faire pour se rétablir d’une pneumonie. Sergueï Gousarenko, généraliste russe, l’a expliqué à un hebdomadaire.

    La pneumonie est une maladie grave à la perspective d'une issue fatale dans le pire scénario. La pertinence de cette pathologie s'explique par le fait que la pneumonie peut souvent être déclenchée par la grippe qui est une infection très courante.

    Le médecin généraliste russe Sergueï Gousarenko a expliqué comment se remettre de cette maladie et minimiser les conséquences négatives, y compris le risque de complications, à l'hebdomadaire russe Argoumenty i Fakty.

    La pneumonie est provoquée par une infection virale dans 10% des cas. Elle se manifeste à partir de trois à quatre jours après la contamination. Des complications possibles sont: la pleurite, l'abcès du poumon, l'atélectasie pulmonaire, la myocardite, la méningite, la dépression respiratoire et le sepsis. La plupart des complications mentionnées peuvent être fatales.

    La guérison de la pneumonie peut durer plus d'un mois. Les personnes qui ont eu cette maladie peuvent souffrir d'un manque d'énergie, d'une fatigue rapide, d'une toux persistante et de la dysbiose.

    «Pendant la période de rétablissement, il faut faire attention à ses sensations. Dès qu'une douleur dans la poitrine apparaît ou que la température augmente il faut aussitôt consulter un médecin», a affirmé M.Gousarenko.

    L'ensemble des activités de rétablissement comprend l'inhalation et des exercices respiratoires et physiques. Il faut manger sain et renforcer son système immunitaire avec des protéines et des vitamines. De plus, il est nécessaire de se nourrir de produits laitiers afin de rétablir l'équilibre de la microflore après l'antibiothérapie.

    Étant malade de la pneumonie, le plus important est de rester au lit parce que cela diminue le risque de l'apparition des conséquences négatives, souligne M.Gousarenko.

    Tags:
    médecine, guérison, rétablissement, grippe, maladies, pneumonie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik