Société
URL courte
13428
S'abonner

En Russie, les citrons sont des fruits onéreux que seuls les riches peuvent se permettre d'acheter, a indiqué au magazine Forbes le directeur général d’une entreprise californienne qui en produit. Ce alors qu’en réalité le citrus est l’un des agrumes les moins chers sur les étals russes.

En Russie, la consommation par tête de citrons est plus élevée que dans d'autres pays, lit-on dans l'interview accordée à Forbes par Harold Edwards, directeur général de l'entreprise agricole californienne Limoneira qui produit et vend des citrons et des avocats sur le marché international depuis 1893.

M.Edwards se pose la question de savoir pourquoi la Russie est le plus grand consommateur de citrons même si son climat n'en favorise pas la culture.

Cela s'expliquerait-il par le fait que les Russes boivent de la vodka? (Attention, il ne s'agit pas du cognac et de la tequila, un shot de vodka est habituellement suivi des cornichons aigres-doux). Ou bien les Russes boivent-ils souvent du thé? M. Edwards a raison sur ce point: les Russes apprécie cette boisson.

Ensuite, M.Edwards formule l'idée que seuls les riches peuvent se permettre d'acheter ce produit acide à cause de son prix trop élevé. Ainsi, le citron serait le symbole de la «dolce vita» russe, selon lui. «C'est un indice de richesse. Le citron est un produit de luxe pour eux».

Comme il ressort de l'entretien, la journaliste et l'homme d'affaires ignoraient que des citrons étaient présents dans tous les supermarchés russes. Son prix est presque le plus bas de tous les agrumes.

Un kilogramme de citrons coûte 153 roubles (2 euros) dans un réseau des supermarchés, alors que la fourchette pour 1 kg de pommes, fruit que la Russie produit en abondance, varie entre 86 et 148 roubles (1,15 et 2 euros).

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Joachim Son-Forget dément avoir voulu secourir les otages français en Irak avec Alexandre Benalla
Zemmour à Jack Lang: «Vous êtes l’idiot utile des Frères musulmans» - vidéo
Un scénario militaire pour «reprendre la Crimée» à la Russie? L’Ukraine a tranché
Tags:
tequila, entreprise, boisson, thé, richesse, supermarché, citron, cognac, vodka, agriculture, Forbes, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook