Ecoutez Radio Sputnik
    Internet

    Elle renonce à trouver un emploi et trouve un autre moyen de faire fortune

    CC0 / Pixabay
    Société
    URL courte
    3211

    Une blogueuse dont la candidature a été rejetée à tous les emplois pour lesquels elle postulait après avoir terminé ses études à l'université gagne désormais plus de 100.000 livres sterling (environ 115.000 euros) par an sur son site Web.

    Emma Drew, qui habite dans le comté anglais du Cambridgeshire, a postulé à «des centaines» d'emplois lorsqu'elle a obtenu son diplôme de l'université de Chester en 2010, a raconté The Sun. Elle a passé trois longues années à chercher du travail avant de se voir proposer un poste d'administrateur de site pour une entreprise de biotechnologie, mais ce n'était pas le domaine de ses études.

    Elle a précisé que son époux avait vécu les mêmes difficultés.

    «Nous nous sommes retrouvés tous les deux incapables de trouver un emploi», a-t-elle déclaré au journal.

    Finalement, Emma a décroché un rôle d'administrateur à temps partiel et a obtenu quelques propositions de babysitting, tandis que son mari a travaillé de nuit dans un restaurant local.

    Pour augmenter ses revenus, Emma s'est lancée le défi de gagner 10 livres sterling (environ 12 euros) par jour en plus de son travail d'administrateur et pour ce faire, elle a lancé un blog pour le raconter tout en participant à la vente d'objets non sollicités sur eBay et à la réalisation de sondages en ligne.

    Toujours selon The Sun, elle a continué à bloguer jusqu'en novembre 2015, date à laquelle elle a réalisé que son blog lui rapportait plus que son salaire annuel de 25.000 livres, soit quelque 29.000 euros. Par la suite, elle a fait participer à son activité son mari et ils ont décidé de se consacrer à la gestion du blog à plein temps.

    Aujourd'hui, le blog rapporte 106.000 livres (quelque 122.000 euros) et, l'année dernière, le couple a embauché son premier employé à plein temps.

    Emma indique que travailler dans «un café sur la plage ou au lit» améliore sa «santé mentale».

    Elle rêve aujourd'hui de gagner de l'argent pour pouvoir acheter une maison avec son mari, mais indique au journal que ce genre d'activité engendre de nombreux problèmes, comme une grande responsabilité devant les adeptes du blog et la présence de nombreux commentaires négatifs.

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
    Une quarantaine de morts lors de l'attaque de deux villages au Mali
    Tags:
    biotechnologies, commentaires, responsabilité, maison, revenus, demandeurs d'emploi, fortune, blogueurs, eBay, The Sun, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik