Ecoutez Radio Sputnik
    Une grille d'un prison

    Un Américain innocenté après 39 ans de prison sera dédommagé de 21 millions de dollars

    CC0 / Pixabay/Free-Photos
    Société
    URL courte
    11260

    21 millions de dollars (18,5 millions d’euros) seront versés sur le compte d’un Californien qui a passé 39 ans en prison pour des meurtres qu’il n’avait pas commis, rapporte ABS News. De nouvelles découvertes grâce à des analyses génétiques ont prouvé son innocence.

    Le Californien Craig Coley recevra 21 millions de dollars (18,5 millions d'euros) de la part des autorités locales, après qu'il a été reconnu non coupable d'un double meurtre commis en 1978, annonce ABS News.

    M.Coley avait été accusé de l'assassinat d'une femme et de son fils âgé de quatre ans. Le tribunal l'avait condamné à 39 ans de réclusion.

    Les principaux témoignages ont été donnés par une voisine des victimes. Elle affirmait avoir vu la voiture de M.Coley s'arrêter devant la maison de ces derniers. Un autre voisin assurait avoir entendu du bruit venant de chez eux.

    En novembre 2017, le détenu avait retrouvé sa liberté, à l'âge de 70 ans. Selon la déclaration des autorités, sa défense a réussi à réunir des preuves qui ont prouvé son innocence. Du sperme et des particules de peau d'un autre homme ont été retrouvés sur les draps. L'ADN de M.Coley n'a pas été découvert sur les vêtements du garçon tué. En outre, des juges d'instruction ont appris que la voisine des victimes ne pouvait pas voir ceux qui étaient dans la voiture depuis sa fenêtre.

    «La défense permanente [de la part, ndlr] de ceux qui le croyait innocent et la décision de la police de rouvrir le dossier ont abouti à la mise en évidence des preuves ADN qui ont prouvé l'innocence de M.Coley», ont déclaré les autorités de la ville.

    Comme l'affirme ABS News, l'ancien gouverneur de Californie Jerry Brown a exprimé son accord pour indemniser Craig Coley de 2 millions de dollars (17,6 millions d'euros) à titre de compensation. 4,9 millions de dollars (4,3 millions d'euros) comme dédommagement seront versés par les autorités municipales. Le montant restant sera payé par d'autres sources, y compris des compagnies d'assurance. 

    Lire aussi:

    «Allahu akbar»: le tout dernier cri du copilote lors du crash du Boeing de la Lion Air
    Le Kremlin réagit à la lettre de Bouteflika à Poutine
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Tags:
    tribunal, liberté, compensation, ADN, meurtre, indemnisation, Californie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik